Le PM rencontre le secrétaire d'Etat américain

Le PM Nguyên Tân Dung a reçu le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, pour discuter du renforcement des relations entre les deux pays.
Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a reçu vendredi à New York le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, pour discuter du renforcement des relations entre le Vietnam et les Etats-Unis.

Les deux parties ont enregistré les avancées des liens bilatéraux, notamment avec le rehaussement des relations bilatérales au niveau de partenariat intégral lors de la récente visite du président vietnamien Truong Tân Sang aux Etats-Unis.

John Kerry a affirmé que le président américain Barack Obama s'intéressait aux évolutions des relations entre le Vietnam et les Etats-Unis. Il a par ailleurs remercié le Vietnam pour ses efforts lors du processus de négociations de l'Accord de partenariat transpacifique (TPP), notamment le récent cycle au Brunei.

Le secrétaire d'Etat américain s'est déclaré convaincu que les liens bilatéraux s'approfondiront de plus en plus, notamment dans l'économie, le commerce et l'investissement. Il a également affirmé son soutien pour le traitement des conséquences de la guerre au Vietnam.

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a fait grand cas des contributions du secrétaire d'Etat américain au développement des relations entre les deux pays, affirmant la volonté du Vietnam de les resserrer.

Le dirigeant vietnamien a demandé aux Etats-Unis de diminuer les obstacles au commerce bilatéral et de reconnaître dans les meilleurs délais le statut d'économie de marché pour le Vietnam.

Il a pris en haute estime la volonté des Etats-Unis d'assister le Vietnam dans le traitement des conséquences laissées par la guerre, dont le problème de l'agent orange/dioxine, souhaitant que les Etats-Unis poursuivent leur aide en la matière.

S'agissant des droits de l'Homme, Nguyên Tân Dung a précisé que le Vietnam et les Etats-Unis avait établi un mécanisme de dialogue et de règlement des différences de vues dans un esprit constructif basé sur la compréhension et la coopération, ce afin de ne pas laisser ce point précis affecter la coopération bilatérale.

Le chef du gouvernement a applaudi la coordination entre les deux pays au sein des forums régionaux et internationaux comme l'APEC, l'ADMM+, l'ARF... et apprécié l'Initiative du bas-Mékong permettant de réduire les écarts de développement, de protéger l'environnement et de renforcer les liens économiques au sein de la région du Mékong. -VNA

Voir plus