Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc est rentré dimanche soir 18 novembre à Hanoi, au terme de sa participation au 26e Sommet de l’APEC tenu à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc au 26e Sommet de l’APEC tenu à Port Moresby. Photo : VNA

Il a eu les 17 et 18 novembre un agenda chargé avec notamment déjeuner de travail des dirigeants de l’APEC, dialogues entre les dirigeants de l’APEC avec le Fonds monétaire international (FMI), avec les dirigeants des pays insulaires du Pacifique, et avec le Conseil consultatif des gens d’affaires de l’APEC (ABAC).

Le chef du gouvernement vietnamien a également eu des rencontres et contacts bilatéraux avec ses homologues néo-zélandaise, vanuatais, thaïlandais, les dirigeants de certains pays insulaires du Pacifique, la cheffe de l’exécutif de la région administrative spéciale de Hong Kong, des chefs d’entreprises américaines.

Lors des réunions, il a proposé plusieurs solutions importantes visant à intensifier la coopération au sein de l’APEC, à améliorer la position et le rôle de l’APEC. Il a exhorté à promouvoir le libre-échange et l’investissement, et a demandé à l’APEC de renforcer sa coopération avec les institutions multilatérales dont le FMI en vue d’intensifier la connexion économique, d’améliorer la gouvernance financière et de promouvoir l’innovation, la créativité et la croissance inclusive.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a plaidé pour une réduction de l’écart de développement entre les économies membres par le biais d’une réforme institutionnelle. Il faut faire en sorte que la croissance basée sur la créativité et l’innovation profite à la population et aux entreprises, les PME a fortiori, a-t-il souligné.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également demandé à l’APEC de mettre en œuvre l’initiative sur le développement de l’e-commerce et de l’économie numérique, de valoriser son rôle promoteur pour un système commercial multilatéral, ouvert, transparent, équitable et fondé sur les règles et de soutenir l’OMC.

Il a rappelé que le Vietnam avait ratifié l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) le 12 novembre, et qu’il s’agissait d’un pas en avant pour renforcer la présence vietnamienne dans la chaîne de valeur mondiale.

En jetant un regard rétrospectif sur près de trois dernières décennies, l’APEC avec 21 économies membres, a réussi dans son rôle de facilitateur de pépinières des structures de connexion économique dans la région. Plus que jamais, l’APEC devrait être un initiateur et comme toujours un incubateur de l’innovation et de la créativité, et faire de l’Asie-Pacifique le centre technologique du monde, selon le dirigeant vietnamien.

Le chef du gouvernement vietnamien a exhorté l’APEC à promouvoir activement les mécanismes de coopération et de connexion économique tels que la Communauté économique de l’ASEAN, l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), le Partenariat économique global régional (RCEP), s’orientant vers la création d’une zone de libre-échange d’Asie-Pacifique (FTAAP).

Il a proposé à l’APEC de mieux protéger les personnes vulnérables : les femmes, les enfants et les personnes handicapées et de mieux réagir face aux enjeux mondiaux dont la garantie de la sécurité alimentaire. L’APEC doit aider les pays en voie de développement à appliquer les hautes technologies dans la prévention des catastrophes pour réduire leurs risques.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a réitéré l’engagement de son gouvernement à promouvoir la croissance durable et inclusive ainsi que l’esprit entrepreneurial, à garantir la sécurité sociale, à préserver l’environnement et à mener à bien la stratégie nationale sur l’industrie 4.0.

Le Vietnam oeuvrera avec les économies membres pour faire de l’APEC une région dynamique où la population et les entreprises pourront bénéficier des retombées de la croissance durable et inclusive, a-t-il conclu.

2018 marque le 20e anniversaire de la participation à l’APEC du Vietnam qui jouit d’une position rehaussée après le succès de l’Année de l’APEC 2017 et ses réalisations en matière de croissance économique et d’intégration internationale. Le Vietnam fait partie des quelques membres de l’APEC qui ont organisé le Sommet de l’APEC à deux reprises, en 2006 et 2017.

Sur le thème "Exploiter les opportunités d’inclusion, embrasser l’avenir numérique", le Sommet de l’APEC 2018 a convenu de promouvoir la libéralisation du commerce et de l’investissement, les réformes structurelles liées à l’économie numérique, d’améliorer la compétitivité dans le secteur des services.

Les dirigeants se sont engagés à maintenir l’élan de la coopération et de la connexion économique dans la région, et se sont félicités des négociations en vue de la signature des accords de libre-échange de haute qualité comme le CPTPP, le RCEP et le FTAAP.

Ils ont convenu de promouvoir la croissance durable et inclusive, de placer les personnes au centre de toutes les politiques, de mettre en œuvre le programme d’action de l’APEC sur la croissance inclusive, sur l’économie et les finances d’ici 2030 en l’associant aux objectifs de développement durable de l’ONU à l’horizon de 2030. – VNA