Hanoi (VNA) - Le Comité permanent de l’Assemblée nationale du Vietnam va surveiller l’an prochain la mise en œuvre des accords de libre-échange (ALE) dont le Vietnam est membre, a-t-il fait savoir dans une résolution sur le programme de surveillance en 2020.
 
Vue de la 35e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale, en juillet 2019 à Hanoi. Photo: VNA

Il va examiner plusieurs rapports du gouvernement sur la mise en œuvre du plan de développement socio-économique, et exercer sa surveillance thématique sur l’exécution des accords de libre-échange auxquels le pays est partie lors de sa session en septembre 2020, a-t-il indiqué.

Le Vietnam a signé jusqu’au mois de juillet dernier 13 accords de libre-échange, dont  l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste et l’accord de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique. À l’exception de l’accord de libre-échange avec l’Union européenne, 12 sont déjà entrés en vigueur.

 Le pays est également en train de négocier trois autres accords de libre-échange : l’accord de partenariat économique intégral régional, l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Association européenne de libre-échange et un autre avec Israël.

Ses 16 accords de libre-échange en cours de négociation ou signés traduisent sa politique forte et cohérente d’approfondir l’intégration internationale et de promouvoir davantage la libéralisation du commerce dans la région et le monde.

Intégrer le tissu économique mondial est une mission essentielle que s’est fixé le gouvernement. L’intégration à l’économie mondiale du pays se traduit en tout premier lieu par une multitude d’accords signés avec différents partenaires étrangers. Ce sont des accords de préférence commerciale et de libre-échange, mais aussi des traités d’adhésion à des unions douanières ou à des marchés communs. – VNA