Le vice-ministre des AE Nguyen Quoc Dung. Photo: VNA

 

Ottawa (VNA) - Une délégation vietnamienne conduite par Nguyên Quoc Dung, vice-ministre des Affaires étrangères, chef de la délégation des hauts officiels vietnamiens auprès de l'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est), a participé au 16e Dialogue ASEAN-Canada tenu les 25 et 26 mars à Ottawa.

Il s'agit d'une réunion annuelle au niveau vice-ministériel visant à examiner et à discuter des mesures visant à renforcer le partenariat entre les deux parties et à discuter de la situation régionale et internationale d'intérêt commun.

L'ASEAN et le Canada ont partagé des résultats remarquables obtenus dans leurs relations, notamment dans la réalisation du Plan d'action de mise en œuvre de la Déclaration commune sur le partenariat renforcé ASEAN - Canada pour la période 2016-2020 avec 86% des lignes d'action réalisées dans le cadre de nombreux projets substantiels, conformément aux besoins de l'ASEAN.

Actuellement, le Canada est le 9e partenaire commercial de l'ASEAN, avec le commerce bilatéral de 13,8 milliards de dollars en 2017 et le 8e investisseur du bloc, avec un investissement total de 954 millions de dollars.

Les deux parties ont affirmé continuer d'accélérer leur coopération dans les trois piliers politique - sécurité, économie, et société - culture, en particulier dans des domaines tels que la lutte contre le terrorisme, l'extrême violence et la criminalité transnationale, la cybersécurité, la gestion frontalière, le commerce et l'investissement, le développement des petites et moyennes entreprises, la résilience aux catastrophes naturelles et au changement climatique, l'énergie, l'éducation, les échanges entre les peuples, la protection des travailleurs migrants, etc.

Elles ont été unanimes à soutenir le système commercial multilatéral ouvert, fondé sur des règles et à discuter de la possibilité d'élaboration de l'accord de libre-échange ASEAN-Canada.

Appréciant le rôle de plus en plus important de l'ASEAN, le Canada, un partenaire de confiance et à long terme du bloc, souhaitait toujours améliorer les relations avec l'ASEAN. Il s'est engagé à aider l'ASEAN à accélérer la construction de la communauté, à soutenir le rôle centrale du bloc dans la structure régionale. Il a souhaité participer au plus tôt au Sommet d'Asie de l'Est (EAS) et à la Réunion élargie des ministres de la Défense de l'ASEAN (ADMM+).

De son côté, l'ASEAN a souhaité recevoir le soutien du Canada dans la mise en œuvre du Plan global sur la connectivité de l'ASEAN (MPAC) 2025, la réduction de l'écart de développement, l'éducation des ressources humaines, la valorisation de son rôle dans la structure régionale qui se forme, et la collaboration au sein des mécanismes tels que ASEAN-Canada, le forum régional de l'ASEAN (ARF), et au sein des forums régionaux et internationaux.

En outre, les deux parties ont discuté des perspectives de développement économique mondial et des défis émergents. Le Canada soutient la position de principe de l'ASEAN sur l'importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la liberté de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale. Il a affirmé soutenir le dialogue et la construction de la confiance, la retenue, la non-militarisation, le règlement des différends par de mesures pacifiques sur la base du droit international dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, l'application pleine et efficace de la DOC, ainsi que l'élaboration rapide du COC. -VNA