La vie au Vietnam : l’ecrivain canadien Matthew Pike nous raconte son experience hinh anh 1Touristes visitant le Temple de la Littérature à Hanoi. Photo: VNA
Hanoi (VNA) – L’écrivain canadien Matthew Pike a dressé sur le site Web Culture Trip la liste de ce que les touristes apprendront en venant au Vietnam.

Au début de l’article " Ce que j’ai appris en vivant au Vietnam ", Matthew Pike déclare: "Il y a beaucoup à apprendre au Vietnam - une société traditionnelle entrée dans un processus de modernisation à une vitesse incroyable. Ce pays vous apprendra beaucoup: de très bonnes choses qu’il faut vivre au fil du temps pour voir à quel point c’est génial. Certaines choses que vous devez apprendre rapidement pour vous intégrer immédiatement pendant votre séjour."

Amoureux à moto

Matthew déclare qu’il n’est pas difficile de voir des couples amoureux à moto…

Klaxon pour la sécurité

L’auteur commente que, dans de nombreux pays occidentaux, le klaxon n’est utilisé que par des personnes en colère ou pressées dans la circulation. Au Vietnam, tout usager de la route doit apprendre soigneusement à utiliser le klaxon qui permet à tout le monde de savoir qu’un  véhicule approche.
 
Délicieux café vietnamien

Si vous aimez le café, les grains de robusta du Vietnam vous apporteront une joie indescriptible. Selon Matthew, le café est délicieux, la caféine est bien là et le prix  très bon marché. "Et puis, quand vous reviendrez dans votre pays d’origine, vous constaterez que vous boirez deux fois plus de café que vous en buviez avant de venir au Vietnam. Le café vietnamien est difficile à égaler".
 
Un vent soudain, c’est la pluie qui arrive

Au Vietnam, la pluie arrive très vite. Dans certaines régions, à la saison des pluies, le ciel est souvent couvert, il est donc difficile de savoir quand la pluie tombera. Matthew a noté  que lorsque le vent se met subitement à souffler fort, balayant les feuilles dans la rue, les gens doivent trouver rapidement un abri ou enfiler un imperméable s’ils ne veulent pas se mouiller de la tête aux pieds.
 
L’anglais suffit
 
Aujourd’hui, les personnes travaillant dans le secteur touristique au Vietnam peuvent utiliser cette langue à un niveau de communication de base. Par conséquent, les touristes étrangers n’ont pas à se soucier de la barrière de la langue.
 
Le soleil n’est pas un bon ami

Matthew rappelle: "Lorsque vous venez au Vietnam, remarquez combien de personnes exposent leur peau à la lumière directe du soleil ? Pas beaucoup."
 
Matthew a noté qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui aiment prendre le soleil, car la lumière est très forte. Les étrangers qui viennent ici recevront rapidement cette leçon, ou si vous n’y croyez pas, vous devrez peut-être subir un méchant coup de soleil.
 
Nuoc mam délicieux

Le nuoc mam (sauce de poisson) se retrouve dans de nombreux plats vietnamiens. Matthew prévient que si vous n’êtes pas une personne suffisamment "courageuse", "vous devriez ignorer la façon dont est fabriquée cette sauce de poisson et simplement en profiter de la manière la plus naturelle". – CPV/VNA