Hanoi (VNA) - Les visites officielles du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc du 14 au 20 octobre en Autriche, en Belgique, au Danemark et dans l’Union européenne (UE) ont permis d’aboutir à un succès remarquable, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) à l’ASEM 12. Photo: VNA


Cette tournée européenne a créé de nombreuses avancées et un moteur important pour approfondir les relations entre le Vietnam et ses partenaires, manifestant la responsabilité du Vietnam à l’égard des problèmes communs de la communauté internationale, a-t-il indiqué à l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

Le vice-ministre Bui Thanh Son a déclaré que les dirigeants des pays et de l’UE avaient eu des échanges d’idées francs et pratiques avec le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Ils ont attaché une grande importance aux relations avec le Vietnam et ont hautement apprécié la position et au rôle international et régional du pays. 

Ils ont également exprimé leur soutien au règlement des différends en Mer Orientale par des mesures pacifiques, sur la base du droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

Le vice-ministre Bui Thanh Son a souligné que le Vietnam et l’UE s’efforçaient de faire avancer la signature, la ratification et la mise en œuvre rapides de l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et de l’Accord de protection des investissements (IPA). 

L’adoption par la Commission européenne d’une décision de soumettre l’EVFTA lors de la tournée du chef du gouvernement vietnamien est une décision opportune qui répond à la demande actuelle et aux intérêts des deux parties, a-t-il souligné.

Concernant les résultats et la signification importants du 12e Sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM), le vice-ministre Bui Thanh Son a déclaré que la déclaration du président du Sommet envoyait un message fort sur la détermination des membres de l’ASEM à renforcer les relations Asie-Europe, à relever les défis mondiaux et à définir des orientations pour renforcer la coopération de l’ASEM dans les temps à venir.

Premièrement, il est nécessaire de jouer pleinement le rôle de pionnier qui renforce la coopération multilatérale et l’ordre international sur la base du droit, avec l’ONU jouant un rôle central.

Deuxièmement, des efforts devraient être faits pour accélérer les liens dans une orientation de coopération de l’ASEM.

Troisièmement, des engagements ont été pris pour le maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté maritimes, de la liberté de navigation et de survol sur la base du respect de tous les principes fondamentaux du droit international.

Les membres ont souligné l’importance du règlement pacifique des différends conformément au droit international, en particulier des chartes des Nations unies et de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM), en s’abstenant de recourir ou de menacer de recourir à la force ou à des actions unilatérales contraires à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, et en mettant en œuvre des mesures visant à instaurer la confiance et à faire preuve de retenue.

La réunion a soutenu les importantes contributions de l’ASEAN à la paix, à la sécurité, à la stabilité et à la prospérité en Asie-Pacifique et dans le monde, ainsi qu’au rôle de l’ASEAN dans la structure régionale. Le succès du 12e Sommet de l’ASEM continue d’affirmer le développement pratique et dynamique et la position de l’ASEM, qui créent de nouvelles forces motrices pour le partenariat et la connexion entre l’Asie et l’Europe.

En tant que membre fondateur de l’ASEM et du Sommet P4G, le Vietnam a contribué à leur succès commun. Lors de l’ASEM 12, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc était l’un des huit dirigeants des 53 États membres de l’ASEM invités à prononcer un discours liminaire et un discourt important lors du 16e Forum des entreprises Asie-Europe (AEBM 16).

Les États membres ont salué les propositions concrètes du Vietnam visant à élever le partenariat Asie-Europe au cours de la troisième décennie, en particulier le maintien du rôle d’avant-garde de l’ASEM dans la promotion de la coopération multilatérale et la résolution des problèmes mondiaux, l’intensification du développement socioéconomique inclusif, ainsi que la connexion des centres d’innovation et de développement des ressources humaines de l’ASEM, et des femmes d’affaires.

Afin de faire face efficacement aux changements climatiques, le Vietnam a exhorté les pays développés à aider les pays en développement à accéder au financement, au transfert de technologies et aux investissements dans les énergies propres. Dans le même temps, l’ASEM devrait contribuer aux efforts communs visant à réduire les rejets de déchets plastiques dans les océans, à améliorer la gestion durable des ressources en eau transfrontalières et à promouvoir la collaboration entre les sous-régions du Mékong et du Danube.

Le Vietnam a également reçu un appui pour deux propositions visant à développer la coopération de l’ASEM en matière de développement socio-économique inclusif et de promotion de l’économie numérique dans le contexte de la quatrième révolution industrielle.

Les États membres ont accueilli favorablement la proposition du Vietnam visant à promouvoir le dialogue et la coopération afin de maintenir la paix, la sécurité et la stabilité en Asie du Sud-Est, y compris la Mer Orientale. 

Les participants à l’AEBM 16 ont salué la proposition du Vietnam d’organiser des dialogues réguliers pour promouvoir la réunion des ministres de l’Economie de l’ASEM ainsi que des dialogues entre les ministres de l’Economie et le monde des affaires.

Lors du Sommet P4G qui s’est tenu pour la première fois sous la présidence du Premier ministre danois Lars Løkke Rasmussen, le Premier ministre vietnamien a souligné l’importance de renforcer les efforts mondiaux en réponse aux changements climatiques, affirmant que le Vietnam collaborerait étroitement avec les gouvernements membres du forum afin de réaliser les objectifs mondiaux en matière de croissance verte à l’horizon 2030, se tient prêt à lancer des initiatives de partenariat public-privé dans le domaine de la croissance verte, notamment dans les domaines des économies d’énergie et des énergies renouvelables, de l’agriculture et des ressources en eau et du développement urbain intelligent.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a fait part des expériences du Vietnam en ce qui concerne la réalisation des objectifs communs du forum, notamment la création du forum national P4G.

Le Vietnam a exhorté les ministères, les agences, les autorités locales et les entreprises à s’associer aux initiatives sur la gestion des déchets plastiques et la promotion du tri des déchets, ainsi qu’à construire un modèle financier commun pour l’approvisionnement en eau et le drainage au Vietnam.

À cette occasion, le Premier ministre Nguyên Xuan Phuc a tenu près de 20 réunions officielles et parallèles avec ses homologues de la Chine, de la Russie, du Royaume-Uni, de la Norvège, de l’Espagne, de la Finlande, de la Pologne, des Pays-Bas, de l’Italie et de la Slovénie ; les présidents de la France et de la République de Corée, et président de la Commission européenne.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a également rencontré le président de la République chypriote, le ministre suédois des Affaires étrangères et le secrétaire d’État portugais aux Affaires européennes.-VNA