Hanoi (VNA) - Située juste en face du Mausolée de Hô Chi Minh sur l’avenue Hùng Vuong, la place de Ba Dinh est la plus grande de Hanoi et du Vietnam. Elle est aussi et surtout un lieu symbolique de l’Histoire nationale. 

La place de Ba Dinh au début du 20e siècle. Photo d'archive VOV


C’est ici en effet que le 2 septembre 1945, le Président Hô Chi Minh a proclamé la Déclaration d’indépendance donnant ainsi naissance à la République démocratique du Vietnam, l’actuelle République socialiste du Vietnam.

Au début du 20e siècle, la place ne s’appelait pas encore Ba Dinh, et n’avait pas non plus le charme qu’on lui connaît aujourd’hui. À l’origine, c’était un immense terrain situé à côté de l’ancienne citadelle sur lequel les Français avaient construit un rond-point en hommage au missionnaire Paul-François Puginier. 

Sur cette place se trouvaient les bâtiments et villas les plus importantes de la ville, et notamment, le Palais du gouverneur du Tonkin, qui deviendra plus tard le Palais présidentiel, le lycée Albert Sarraut, l’actuel siège du comité central du Parti communiste du Vietnam, et le Service des finances, l’actuel ministère vietnamien des Affaires étrangères.

La place a été rebaptisée Ba Dinh par Trân Van Lai, un médecin, également maire de Hanoi entre le 20 juillet au 19 août 1945. Son nom est inspirée de l’insurrection menée vers la fin du 19esiècle par Dinh Công Trang et qui a commencé à Ba Dinh dans la province de Thanh Hoá (Centre).
 
La Révolution d’Août 1945 s’est terminée par une victoire retentissante qui a mis fin à l’esclavagisme enraciné depuis des millénaires au Vietnam sous le régime féodal et à la  colonisation des Français et des Japonais. Sous la direction du Parti communiste du Vietnam et du Président Hô Chi Minh, le peuple vietnamien a pris les armes, s’est libéré de toutes ses chaînes pour recouvrer son autonomie et son indépendance. 

La place de Ba Dinh a été retenue parmi des dizaines de lieux potentiels pouvant accueillir la cérémonie d’indépendance en 1945. 

L’historien Duong Trung Quôc précise: «Le message transmis par le Président Hô Chi Minh depuis la place de Ba Dinh était destiné au peuple vietnamien, mais aussi au monde entier. Ce jour-là, le fascisme a été anéanti, une nouvelle ère a été ouverte, marquant le début d’un immense changement au Vietnam. Comme l’a déclaré le Président Hô Chi Minh, le peuple vietnamien a gagné le droit à son indépendance par son courage héroïque et sa détermination sans faille. C’est une réalité incontestable».

Le président Hô Chi Minh à la place de Ba Dinh, le 2 septembre 1945.Photo d'archive VOV

 
Le 2 septembre 1945, Hanoi était parée des couleurs du drapeau national, le rouge et le jaune. La place de Ba Dinh était bondée. Tous ceux qui étaient sur place étaient  heureux et fiers d’attendre le moment sacré où le Président Hô Chi Minh allait proclamer la Déclaration d’Indépendance. 

À 14 heures, Hô Chi Minh est monté sur la tribune en tant que président du gouvernement provisoire. Il a proclamé: «Le Vietnam a le droit d’être libre et indépendant et, en fait, est devenu un pays libre et indépendant. Tout le peuple du Vietnam est décidé à mobiliser toutes ses forces spirituelles et matérielles, à sacrifier sa vie et ses biens pour garder son droit à la liberté et à l’indépendance.»

L’historien Duong Trung Quoc ajoute: «Le dimanche 2 septembre 1945 est un jour historique sur la place de Ba Dinh. Celle-ci a accueilli un énorme rassemblement d’hommes et de femmes qui incarnaient la fierté nationale et la solidarité entre le peuple et le gouvernement provisoire.»
 
Longue de 320 mètres et large de 100 mètres, la place de Ba Dinh accueille chaque jour des milliers de touristes mais aussi des habitants de la capitale.

Nguyên Thi Loan, une Hanoienne, indique: «Se rendre à la place de Ba Dinh lors de la fête nationale est une habitude de ma famille. C’est une manière de se souvenir de ce moment mémorable de la déclaration d’Indépendance et de rendre hommage à notre pays.»

Soixante-treize ans se sont écoulés depuis la première fête d’indépendance du Vietnam et la place de Ba Dinh accueille toujours les événements politiques et culturels majeurs du pays. – VOV/VNA