Photo : VNA

Kien Giang (VNA) – La conférence de promotion des investissements de la province de Kien Giang a eu lieu le 29 juillet dans la ville de Rach Gia, attirant près de 500 investisseurs vietnamiens et étrangers.

A cette conférence, Kien Giang a présenté 118  grands projets appelant des investissements dans quatre zones touristiques de pointe que sont Phu Quoc, Ha Tien-Kien Luong et ses environs, Rach Gia-Kien Hai et ses environs et la zone d’éco-tourisme d'U Minh Thuong. En plus, cette province a encouragé les investissements dans la transformation, notamment celle de produits agricole, sylvicole et aquatique ; le développement de zones urbaines côtières ; l’agriculture high-tech, l’agriculture bio…

Présent à la conférence, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a estimé que ces dernières années, l’économie provinciale enregistrait une croissance intégrale avec une production vivrière la plus élevée du pays. En ce qui concerne le tourisme, Phu Quoc à Kien Giang a été élu  comme l'une de 19 meilleures destinations d’Asie 2019 et figure dans le top 5 des destinations de premier rang en automne en Asie-Pacifique.

Le chef du gouvernement a souligné sa position stratégique en termes d'économie, de sécurité, de défense de Kien Giang. Cette province fait partie des rares localités ayant deux aéroports que sont Rach Gia et Phu Quoc, ce qui favorise ainsi l’économie extérieure et l’intégration.

En particulier, Kien Giang dispose d’une ressource maritime précieuse, d’un écosystème varié avec une réserve de produits aquatiques diversifiés, de 145 îles, de 5 archipels, de deux districts insulaires avec 43 îles habitées.

Etant une province littorale du delta du Mékong, Kien Giang possède une zone maritime de plus de 63.000m², dix fois plus que la superficie de sa terre ferme, et partage des frontières terrestre et maritime avec certains pays de l’ASEAN.

Selon le chef du gouvernement, l’économie de Kien Giang peut se développer en se basant sur les trois piliers suivants : l’agriculture de qualité adaptée au changement climatique ; l’aquaculture propre liée à l’industrie de transformation ; le tourisme de villégiature tout en protégeant  l’environnement. En plus, l’économie maritime devra jouer un rôle de moteur pour la croissance de Phu Quoc, a remarqué le Premier ministre. Il a ordonné à Kien Giang d’être autonome en termes de finances et de  contribuer davantage au budget d’Etat.

A cette conférence, des dirigeants de Kien Giang ont signé avec des organisations, associations, des investisseurs et des entreprises les mémorandums de coopération dans les domaines agricole, industriel, commercial, touristique d’un montant de 150.000 milliards de dôngs ; délivré des licences d’investissement à une vingtaine d’investisseurs d’un capital total de plus de 40.000 milliards de dôngs.

Dans le cadre de cette conférence, en présence du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et de  dirigeants de ministères et branches, l’agence d’aviation charter Vietjet a publié son plan d’exploitation de six lignes aériennes aller-retour à Phu Quoc (Phu Quoc-Da Nang/Van Don/ Chengdu (Chine)/ Chongqing (Chine)/Hong Kong (Chine)/Incheon (République de Corée).

Le même jour, le Premier ministre a assisté à la cérémonie de mise en chantier de la cité urbaine de Phu Cuong Hoang Gia dans la ville de Rach Gia.-VNA