Le vice-président du Comité populaire municipal de Dà Nang, Hồ Ky Minh (droite), offre un souvenir à Chiba Hidemori. Photo: VNA

 
Da Nang (VNA)  - La région japonaise d’Hokaido continuera ses relations de coopération durable avec la ville de Dà Nang, a souligné le 22 mars, le chef de délégation du Conseil de la région de Hokaido, Chiba Hidemori, lors de sa visite de travail à Dà Nang (au Centre).

En recevant Chiba Hidemori, le vice-président du comité populaire municipal de Dà Nang, Hô Ky Minh, a hautement apprécié les relations de coopération multiforme entre les deux localités.

À l’heure actuelle, Dà Nang compte 14 centres de formation à la langue japonaise, 100 étudiants diplômés des Universités de langue japonaise chaque année, et 8 écoles primaires, collèges et lycées de la ville qui enseignent la langue japonaise, a-t-il fait savoir.

Depuis 2014, Dà Nang a organisé 4 fois la Fête d’échange Vietnam-Japon. L’année dernière, la ville a accueilli 7 délégations japonaises, composées de plus de 20.000 personnes. En juillet prochain, elle continuera d’organiser la 5e édition de la Fête d’échange Vietnam-Japon.

Pour sa part, Chiba Hidemori a affirmé servir de passerelle pour renforcer davantage les relations de coopération multiforme avec Dà Nang, ville ayant de riches potentiels, des politiques préférentielles et un environnement propre, stable et paisible.

Étant la plus grande île du Nord du Japon, Hokaido est connu pour son tourisme, représentant les trois quart de son produit intérieur brut (PIB). Cette région est en tête du pays dans les domaines de la pêche et de l’élevage des produits aquatiques.

Pour la période 2013-2015, Hokaido a signé un mémorandum de coopération avec Dà Nang pour mettre en place un projet pour le développement des ressources humaines et l’amélioration de l’hygiène et de la qualité des produits aquatiques. Les deux parties continuent de prolonger ce projet pour la période 2017-2019, avec un investissement total de plus de 11 milliards de dôngs.

 

Située au centre du Vietnam, la ville de Da Nang est une destination prisée de nombreux touristes vietnamiens comme étrangers en raison de ses belles plages, de sa gastronomie, de son climat idéal, mais aussi de l'hospitalité de sa population.

Elle abrite également de nombreux sites touristiques attrayants comme les monts des cinq éléments ou Ngu Hanh Son, la péninsule de Son Tra, la zone touristique Ba Na Hills... Elle offre par ailleurs aux touristes un accès facile au sanctuaire de My Son et à l'ancienne cité de Hoi An, patrimoines culturels mondiaux par l'UNESCO.

La ville a une superficie de 1.256,53 km² comprenant six districts (Hai Chau, Thanh Khe, Lien Chieu, Ngu Hanh Son, Son Tra et Cam Le) et deux districts de Hoa Vang et de l’île de Hoang Sa. Sa population est de 1.029.000 personnes.

Da Nang est également connue comme une ville agréable à vivre en raison de sa tranquillité et de sa propreté. Elle a toujours gardé le rang le plus élevé en termes de développement économique. Da Nang a maintenu une bonne sécurité, avec pas de mendiants ni  de toxicomanes, et peu d’embouteillages.

Da Nang va prendre des mesures en vue de faire de son tourisme une économie de pointe, avec notamment  un tourisme maritime d’envergure nationale voire internationale.

Cette ville balnéaire vise 8,9-9,35 millions de touristes d’ici 2020, une croissance moyenne de 14% pour la période  2016-2020 et environ 36.400 milliards de dôngs de recettes, contribuant à environ 25%  de son Produit régional brut domestique (GRDP).

Da Nang est une des localités connaissant la plus forte croissance économique du pays. De 2012 à 2016, le taux de croissance du GRDP était de 8-9%, beaucoup plus que le taux de croissance du PIB national.

En 2018, Da Nang s'efforcera d'atteindre une croissance économique d'environ 9-10%. D'ici 2020, ce taux sera en moyenne de 8-9% par an. -VNA