Photo : VNA

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Ho Chi Minh-Ville a enregistré un taux moyen de dépistage prénatal et néonatal de plus de 80% sur une base annuelle depuis 2011, a-t-on appris lors d`une réunion célébrant la Journée de la population du Vietnam (26 décembre), tenue dans la ville mercredi dernier.

Selon le Département municipal de la planification familiale, entre 2011 et septembre 2017, 247.900 femmes ont bénéficié d'un dépistage prénatal, dont 14.000 ont été diagnostiquées avec des maladies, tandis que les chiffres pour les nourrissons étaient de 233.400 et 970. Les tests de dépistage ont facilité les traitements précoces, ce qui a contribué à réduire le taux de nouveau-nés handicapés.

Nguyen Huu Hung, directeur adjoint du Service municipal de la santé, a souligné le faible nombre de participants aux divers tests de dépistage prénatal et néonatal.

Prenant la parole lors de la cérémonie, Nguyen Van Tan, chef adjoint du Bureau général de la population et de la planification familiale, a loué les efforts déployés par les autorités municipales pour rendre le dépistage prénatal et néonatal plus accessible aux habitants de la ville.

Il a suggéré que Ho Chi Minh-Ville revoie sa politique de réduction du taux de natalité, car le taux de remplacement local est le plus bas au niveau national, oscillant entre 1,3 et 1,4 enfant par femme.

Il a aussi demandé à la ville d'élaborer des plans d'action spécifiques pour appliquer la Résolution 21 du Comité central du Parti sur la démographie, en vue de maintenir le seuil de renouvellement des générations, ramener le sex-ratio à la naissance à un niveau approprié, et ce en exploitant pleinement la structure démographique "en or" de la population et en s'adaptant  au vieillissement de la population. -CPV/VNA