HCM-V: priorité au tram, métro, autoroute aérienne

Une conférence de promotion de l'investissement dans les infranstructures se tiendra le 24 juin prochain dans la mégapole économique du Sud.
Une conférence de promotion de l'investissement dans les infranstructures se tiendra le 24 juin prochain dans la mégapole économique du Sud.


Jusqu'à présent, la liste des projets prioritaires à appel d'investissement a été élaborée par le Service municipal du transport et de la communication et sera discutée lors de cette conférence coorganisée par le Comité populaire municipal et le ministère du Plan et de l'Investissement.


"Afin de créer une percée dans le développement du transport en public, limiter les véhicules personnels et lutter contre les embouteillages, la priorité sera accordée à l'investissement dans les lignes de tramway et de métro", a fait savoir Bui Xuân Cuong, directeur adjoint dudit service.


Ce dernier a précisé que les deux premières lignes de tramway en attente d'investissements immédiats relieraient l'avenue Nguyên Van Linh au 2e arrondissement, en passant par le pont Tân Thuân pour la première, et le parc de logiciels de Quang Trung au carrefour Go Vâp pour la seconde. Le tout pour environ 9.000 milliards de dôngs (près de 474 millions de dollars), montant que la ville prévoit de mobiliser sous forme de BOT (Construction-Opération-Transfert).


Selon sa planification du développement des transports, Hô Chi Minh-Ville possèdera d'ici 2025 six lignes de métro, dont une en est actuellement au début de la première phase (conception technique, dégagement des terrains, construction des stations). La plupart de ces lignes relieront le centre-ville aux arrondissements et districts de banlieue. Chaque projet nécessitera un budget compris entre 20.000 et 30.000 milliards de dôngs et sera réalisé sous diverses formes d'investissement (BOT, BT, APD).


La ville prévoit par ailleurs de lancer des projets de réhabilitation des points d'intersection clés où se produisent fréquemment des engorgements, avec l'agrandissement ou la construction de tunnels et de viaducs, d'un coût unitaire estimé de 300-400 milliards de dôngs. Seront concernés en premier lieu les carrefours de Hang Xanh, Cay Go et Dan Chu.


De plus, Hô Chi Minh-Ville a prôné le lancement de quatre projets d'autoroutes aériennes, une solution efficace afin de résoudre le problème de "pénurie des superficies routières", a informé ce responsable, précisant que la superficie routière ne représentait que 5-7% de la superficie totale de la ville, alors qu'elle devrait être, selon les normes, de plus de 20%. Selon les prévisions, le budget total de ces autoroutes aériennes correspondrait à celui consacré à la construction des lignes de métro, et devrait également être mobilisé sous forme de BOT, BT et APD. - AVI

Voir plus