Représentation de chant « hat xoan ». Photo: Journal SGGP
 

Hanoï (VNA) - Les dossiers du chant « hat xoan » (chant printanier) et du « bài choi » (jeu traditionnel vietnamien combinant chant folklorique et jeu de cartes) du Vietnam seront examinés pour ​​figurer sur la liste des patrimoines culturels immatériels de l’Humanité.

La 12e session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel s’est ouverte le 4 décembre, au centre international des conférences Jeju en République de Corée. ​Cette conférence a lieu du 4 au 9 décembre.

Le chant « hat xoan » ​est devenu, en 2011, un patrimoine à sauvegarder d’urgence, il n’y avait alors que 13 clubs « hat xoan ». Aujourd’hui ce chiffre s’élève désormais à 33 clubs, avec un millier de membres.

La promotion du chant « hat xoan » dans les écoles et dans les festivals est le fruit des efforts des autorités et de la communauté, en réponse aux recommandations de l’UNESCO.

Le projet de protection du « hat xoan » de Phu Tho, approuvé en 2013 par le Premier ministre, est mis en œuvre grâce au fonds de conservation, à l’élaboration de documents pour l’enseignement et à l’assistance des artisans.

Lors de cette session du Comité, le chant « hat xoan » pourrait devenir le premier patrimoine au monde​ à passer de la liste des patrimoines à sauvegarder d’urgence​ à​ celle des patrimoines culturels immatériels de l’Humanité.

Le dossier ​sur le thème « L’art du "bài choi" du Centre du Vietnam » de l’Institut de la Musicologie, en collaboration avec ​neuf ​localités de Quang Binh à Khanh Hoa (Centre) a été soumis à l’UNESCO en mars 2016.

Le « bài choi » est une forme artistique populaire combinant chant folklorique et jeux traditionnels.

Lors de cette session, 35 dossiers seront examinés par le jury pour décider de leur ​inscription au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.

Les résultats doivent être rendus public aujourd'hui, le 7 décembre.-NDEL/VNA