Hanoi (VNA) – La 13e édition du Forum d’études en France a démarré à l’Université de génie civile de Hanoi le 1er août. Ses prochaines escales débarqueront à Hô Chi Minh-Ville (Sud) le 4 août et le 5 août à Huê et à Dà Nang (Centre).
 
La 13e édition du Forum d'études en France a eu lieu le 1er août à l'Université de génie civile de Hanoi. Photo : CVN
Cet événement est le fruit de coopération entre Campus France au Vietnam et l’Union des étudiants vietnamiens en France (UAVF), qui a attiré la participation de nombreux jeunes désirant découvrir l’Hexagone. Comme les années précédentes, le Forum s’est concentré sur les sept sujets auxquels les prochains étudiants de la France s’intéressent le plus: préparation du départ, gestion du budget, logement, inscription à l’université et démarches de couverture santé, démarches OFII, trouver un emploi étudiant et/ou stage en France et enfin la vie étudiante au quotidien. Des stands thématiques et institutionnels sont aussi à disposition des étudiants ou leurs parents, dans le but de leur fournir davantage d’informations détaillées.

Nouveau format

En particulier, au lieu des présentations habituelles par diapos qui ennuient parfois les participants, les organisateurs ont arrangé une table-ronde en présence d’étudiants vietnamiens en France et d’alumnis qui étaient prêts à répondre à toutes les questions des futurs étudiants.
 
"La nouveauté de cette année, c’est qu’on expérimente un nouveau format, contrairement aux années précédentes où on faisait plutôt des présentations assez formelles avec des power point pour présenter certains sujets. Cette année, on a voulu faire quelque chose de différent en organisant une table ronde qui permet aux étudiants d’échanger sur les mêmes sujets, sous forme d’une discussion avec un animateur qui est là pour aider la discussion à se recentrer sur les sujets importants", a précisé Florent Ménard, responsable de Campus France au Vietnam.
Les participants ont pu discuter directement avec les étudiants vietnamiens en France ou les alumnis à propos de la vie scolaire et quotidienne dans ce pays. Photo : CVN

En outre, en vue de développer davantage les interactions avec le public, un système de sondage en temps réel sur Internet s’est également mis en place, avec une application qui s’appelle Slido. "Les années précédentes où il n’y avait pas encore ces interactions, les étudiants restaient encore timides en posant des questions. Ainsi, avec cette édition, les organisateurs comme nous pourront davantage comprendre leurs inquiétudes", a ajouté Nguyên Trung Kiên, animateur de la table ronde et ancien étudiant en France qui travaille actuellement pour le ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

"La nouvelle édition du Forum d’études en France m’a apporté plusieurs réponses concernant la vie scolaire et quotidienne sur place. De plus, ce nouveau format nous permet d’échanger directement avec les étudiants vietnamiens en France, qui ont déjà accumulé de l’expérience pour se débrouiller à l’étranger", a confié Nguyên Quang Ngoc Anh, étudiant en construction de l’Université d’architecture de Hanoi.

Un lieu de partage de savoir-vivre

Mener une vie à l’étranger pour un jeune étudiant n’est pas toujours facile, surtout quand ce dernier risque de faire face à de nombreux obstacles dont notamment les barrières linguistiques ou les différences culturelles. Partageant ces inquiétudes, le Forum d’études en France est devenu depuis plusieurs années un lieu de rencontre, d’échanges de savoir-vivre entre la communauté des étudiants vietnamiens.

Une demi-journée ne suffira pas pour aborder tous les problèmes que ces jeunes pourraient rencontrer mais ce forum reste toujours un événement indispensable pour leur prochaine aventure. "Je m’en vais pour la France à la fin de ce mois. Pourtant, il y a tant de chose à préparer avant de mettre les pieds sur le sol français. Je suis encore mineure, et les procédures administratives sont plus compliquées que jamais. Je voudrais remercier ce forum d’études qui m’a procuré tant d’informations détaillées, cela m’a permis à la fois de rencontrer des anciens ainsi que de recevoir de précieux conseils", a avoué Nguyên Phuong, future étudiante en biochimie.

"L’intégration demeure souvent la grande question pour les étudiants vietnamiens. Bien qu’il existe déjà des associations vietnamiennes disponibles à accorder leur soutien aux nouveaux arrivés, ces derniers doivent également ouvrir davantage leur esprit ainsi que leur relation avec les étudiants étrangers, en évitant l’isolation au sein d’une communauté internationale", a recommandé Trung Kiên. Espérons que ces conseils utiles aideront les futurs étudiants à mieux se préparer, en vue de surpasser les obstacles sur le chemin et qu’ils sauront saisir les nouvelles opportunités qui leur seront offertes en France. – CVN/VNA