La vice-ministre vietnamienne du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Nguyen Thi Ha. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le Dialogue ASEAN-Union européenne (UE) sur l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes et filles a eu lieu ce lundi 22 octobre à Hanoï.

Le dialogue est placé sous l’égide du ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, du Secrétariat de l’ASEAN, de la délégation de l’UE, attirant des officiels de l’UE, des représentants des pays membres de l’ASEAN chargés de l’égalité des sexes, de l’autonomisation des femmes et filles. C’était une activité dans le cadre de la 3e Conférence des ministres des femmes de l’ASEAN.

Les participants ont discuté des défis, des éléments et des stratégies permettant aux organisations de réaliser les Objectifs du Développement Durable concernant l’égalité des sexes au sein de l’ASEAN et de l’UE. Ils ont souligné l’importance de l’égalité des sexes, de l’autonomisation des femmes au milieu de travail, ce afin de déterminer les actions et domaines de coopération précis dans le futur. Ils ont demandé une coopération plus étroite entre l’ASEAN et l’UE en la matière.

Certains avis ont constaté que l’égalité était non seulement le droit fondamental de l’homme mais aussi un fondement nécessaire pour édifier un monde de paix, de prospérité et de durabilité. Malgré des efforts obtenus dans la garantie de l’égalité des sexes, les femmes et filles sont encore les victimes de la discrimination et de la violence de part le monde.

S’exprimant à l’occasion, Kung Phoak, secrétaire général adjoint de la Communauté socioculturelle de l’ASEAN a affirmé que l’ASEAN s’engageait à parvenir à l’objectif d’égalité des sexes, d’autonomisation des femmes et filles, conformément à la Vision de l’ASEAN 2025 et d’autres documents importants de l’ASEAN.

En tant que membre actif et responsable de l’ASEAN, le Vietnam soutient fortement la coopération, le partage d’expériences sur la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes entre l’ASEAN et l’UE, a souligné la vice-ministre vietnamienne du Travail, des Invalides et des Affaires sociales Nguyen Thi Ha.

L’ASEAN et l’UE sont les deux partenaires ayant des engagements forts dans la protection et la promotion des droits de l’homme, des droits des libertés fondamentales stipulés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme et d’autres documents internationaux concernés dont les pays de l’ASEAN sont les parties. L’ASEAN et l’UE ont organisé les deux dialogues sur les droits de l’homme en 2015 à Bruxelles et en 2017 aux Philippines. -VNA