Hanoi (VNA) - Le ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung, a de nouveau souligné mardi 15 mai à Hanoi les remarquables réalisations socio-économiques de 2017, ainsi que les résultats positifs du développement socio-économique au premier trimestre de 2018.

Vue du colloque sur les perspectives économique du Vietnam, le 15 mai à Hanoi. Photo : VNA

La croissance vietnamienne a affiché 7,38% au premier trimestre, soit le niveau le plus élevé depuis 10 ans. La macroéconomie restait stable, l’inflation sous contrôle, a-t-il fait savoir lors d’un colloque sur les prévisions en 2018 et les perspectives jusqu’en 2020 de l’économie vietnamienne.

L’indice des prix à la consommationdes quatre premiers mois de 2018 est demeuré faible, en hausse de 2,8%. Le marché monétaire et le système bancaire étaient stables, la liquidité du système assurée. Les capitaux d’investissement direct étranger décaissés sont estimés à 5,1 milliards de dollars, en hausse de 6,3%, a-t-il poursuivi.

Les créations d’entreprises se sont établies à plus de 41.200, d’un fonds enregistré total d’environ 412.000 milliards de dông (près de 18,08 milliards de dollars). Le chiffre d’affaires à l’export a atteint 73,76 milliards de dollars, soit une progression de  19%, et les exportations excédentaires sont estimés à environ 3,39 milliards de dollars.

Ce sont des signes encourageants, compte tenu de nombreux facteurs favorables sur le plan national et international qui ont une incidence positive sur l’économie nationale, s’est félicité Nguyên Chi Dung.

Viennent s’y ajouter de nombreuses politiques de réforme qui continuent de faire sentir leurs effets, l’environnement des affaires et la demande intérieure sans cesse amélioré, et les impacts positifs des accords de libre-échange, de l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste auxquels le pays est partie, a-t-il noté.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous pouvons pleinement nous fier aux perspectives de l’économie vietnamienne durant les derniers mois de 2018 et dans les années à venir, a-t-il déclaré.

Le ministre du Plan et de l’Investissement a estimé qu’à moyen et à long terme, les opportunités s’accompagneraient de défis à relever pour l’économie vietnamienne dont le taux de croissance du produit intérieur brut pourrait atteindre 6,85% par an, voire plus de 7%, durant la période 2018-2020. – VNA