Le Département de la Police d'enquête criminelle sur la drogue du ministère de la Sécurité publique a arrêté jeudi et vendredi à Ho Chi Minh-Ville sept Africains (trois hommes et quatre femmes, la plupart de nationalité nigériane), membres d'un réseau international de transport de drogue de grande envergure.

Selon les enquêtes, depuis 2008, ces Africains ont engagé plusieurs femmes vietnamiennes pour acheminer de la drogue, par voies aérienne et routière, de l'étranger au Vietnam et inversement (essentiellement vers la Chine).

La drogue (au moins un kilogramme par personne) était dissimulée dans les semelles des souliers, les bagages à main ou même à l'intérieur du corps... Elle était acheminée de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, puis ensuite entrait en Chine via les portes frontalières des provinces de Lang Son ou de Quang Ninh. Parfois aussi la drogue était transportée par avion de Ho Chi Minh-Ville à Hanoi, puis vers les villes chinoises de Kunming et Shenzhen./.