Autoroute Nord-Sud: Quelles sont les opportunites pour les investisseurs domestiques et etrangers? hinh anh 1Moyens de transport sur l'autoroute Hanoï - Hai Phong. Photo: Vietnam+

Le projet d'autoroute Nord-Sud renforcera la capacité financière des investisseurs participants. Cette réalité créera des difficultés pour les investisseurs domestiques dans la mobilisation de capitaux.

 

Suppression des investisseurs ayant une faible capacité financière

Selon le rapport du ministère des Transports et des Communications, 11 projets composants du grand projet de l'autoroute Nord-Sud, dont huit de partenariat public-privé (PPP), ont achevé la sélection de consultants en arpentage, en conception technique et en prévision budgétaire.

Le ministère prévoyait également d'achever la pré-qualification en août 2019. Les procédures d'appel d'offres devraient commencer en octobre 2019 et se terminer en mars 2020.

Afin d'évaluer la capacité et les expériences des investisseurs potentiels, le ministère utilisera la méthode de notation sur l’échelle de 100 points. La capacité financière de chaque investisseur représentera 60% du total de ses points, tandis que son expérience représentera 30%. Les 10% restants iront à la méthode de la mise en œuvre du projet de l’investisseur.

Selon le vice-ministre des Transports et des Communications, Nguyen Nhat, la sélection des investisseurs doit appliquer l’appel d'offres international en deux étapes : pré-qualification et appel d'offres. En particulier, l’étape de pré-qualification (réalisée sur la base du rapport d’étude de faisabilité approuvé) évaluera la capacité et l’expérience pour sélectionner cinq investisseurs éligibles et obtenant le score d'évaluation le plus élevé. Ces cinq investisseurs participeront à l'appel d'offres.

L’étape d'appel d'offres (réalisée sur la base des résultats des étapes de conception technique et de prévisions budgétaires) sélectionnera un investisseur avec le meilleur score technique et le meilleur prix offert pour la mise en œuvre du projet.

“L’expérience acquise ces dernières années dans la mise en œuvre de projets de PPP montre que la capacité financière des investisseurs est très importante et constitue un facteur décisif pour la réussite du projet. La sélection des investisseurs pour la mise en œuvre du projet doit garantir l'objectivité et l'équité. Chacun des investisseurs domestiques et étrangers participant à l'appel d'offres doit satisfaire aux exigences sans exception", a souligné le vice-ministre.

L’investisseur du projet est encore inconnu

En ce qui concerne la capacité des investisseurs, le vice-ministre Nguyen Nhat a déclaré que le nombre des investisseurs domestiques répondant aux critères minimaux prescrits par la loi sur les enchères et par la résolution No 20/NQ-CP du gouvernement relative aux fonds d’investissement était très limité. Par conséquent, il faudrait coopérer avec d'autres investisseurs nationaux et étrangers pour assurer la capacité et l'expérience requises.

Pour les investisseurs étrangers, Nguyen Nhat n’a pas affirmé la réussite de la sélection car le gouvernement devrait évaluer et sélectionner dans le contexte où la cote de crédit du Vietnam n'est pas élevée, et le gouvernement ne peut pas fournir des garanties requises par les investisseurs et banques étrangers.

En tenant compte de la réalité, pour mettre en œuvre avec succès des projets de PPP, il faut évidemment dépendre au marché (niveau de risque, attractivité du projet, capacité à fournir des crédits à long terme...). Afin d’évaluer avec précision la capacité de participation des investisseurs domestiques ou étrangers, ceux-ci doivent obligatoirement passer la phase de pré-qualification, selon le ministère des Transports et des Communications.

 
Autoroute Nord-Sud: Quelles sont les opportunites pour les investisseurs domestiques et etrangers? hinh anh 2L'autoroute Nord-Sud avec des exigences strictes en matière de capacité financière et de conditions sera inconnue des investisseurs domestiques et étrangers. Photo: Vietnam+

Récemment, certains investisseurs étrangers (groupe Pacific, groupe chinois CGGC, groupe Mitsubishi du Japon, groupes Hyundai et Lotte de la République de Corée, groupe Acciona de l’Espagne,...) s’intéressent au projet d'autoroute Nord-Sud. Le ministère des Transports et des Communications et un certain nombre d'experts ont souligné que si les organes publics ne disposaient pas d'un mécanisme de gestion strict, elles ne pourraient pas contrôler les projets (la lenteur dans la construction, l’augmentation imprévue de fonds…)

Les autorités nationales devraient prévenir les risques et mettre en place un mécanisme de partage des risques raisonnable pour toutes les parties, conformément à la loi vietnamienne. Alors, le ministère des Transports et des Communications a mobilisé des consultants en transactions internationales (avec l'appui de la Banque asiatique de développement et de la Banque mondiale) pour fournir des conseils juridiques sur la préparation des documents de pré-qualification, des dossiers d'appel d'offres...

Le projet d’autoroute Nord-Sud pour la période 2017-2020, approuvé par l'Assemblée nationale dans sa résolution 52/2017, s'étend sur 654 km, totalisant un investissement total de 118.716 milliards de dôngs : 55.000 milliards financés par l'État et 63.716 milliards mobilisés hors du budget.

Ce grand projet est divisé en 11 projets, dont trois projets d’investissement public (Cao Bo-Mai Son, Cam Lo-La Son, pont My Thuan 2) et huit projets d'investissement sous forme de PPP et de BOT (Mai Son-Autoroute nationale 45, Autoroute nationale 45-Nghi Son, Nghi Son-Dien Chau, Dien Chau-Bai Vot, Nha Trang -Cam Lam, Cam Lam-Vinh Hao, Vinh Hao-Phan Thiet et Phan Thiet-Dau Giay). -VietnamPlus