Manille (VNA) – Les armées américaines et philippines devront entamer le 8 mai prochain leurs 33es manoeuvres conjointes baptisées Balikatan (épaule contre épaule) pour améliorer leurs capacités conjointes d’entraînement et d’opération.

Des militaires philippins, australiens et américains lors des exercices d’entraînement Balikatan, à Cagayancillo, aux Philippines, le 10 avril 2016. Source : U.S. Marine Corp/Philstar.com
Ces exercices américano-philippins se dérouleront du 8 au 19 mai dans plusieurs endroits à Luzon et Visayas, dans le centre des Philippines, a déclaré l’ambassade des États-Unis dans un communiqué.

Balikatan est conçu pour répondre aux défis actuels auxquels sont confrontés les Philippines, a fait savoir l’attachée de presse de l’ambassade des États-Unis, Molly Koscina.

Ces manœuvres d’entraînement se concentreront sur l’amélioration des opérations d’aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe.

En plus de préparer les capacités des forces américaines et des forces armées philippines de faire face aux catastrophes naturelles et d’apporter une aide humanitaire, Balikatan va également renforcer leurs capacités de lutte contre le terrorisme, a indiqué Molly Koscina.

Organisés 32 fois depuis 2000, ces exercices américano-philippins sont considérés comme une composante importante du Traité de défense mutuelle de 1951 entre les deux pays.

Les États-Unis qui ont fait de l’Asie-Pacifique la priorité de leur géostratégie, ont signé en 2014 un accord de coopération de défense amélioré avec Manille qui permet des rotations accrues de militaires américains aux Philippines. – VNA