dimanche 20 août 2017 - 15:16:01

Voyages : les charmes reposants de l’île de Ly Son

Imprimer

 À environ 25 km du centre ville de la province de Quang Ngai, le district insulaire de Ly Son s’étend sur 9,9 km² comprenant trois îles : Ly Son aussi nommé Dao Lon (grande île), Dao Be (petite île) et Hon Mu Cu.

Il suffit d’une heure de bateau à partir du port de Sa Ky pour débarquer sur l’île de Ly Son où se cache des pagodes comme celles de Hang, Duc, Am Linh Tu ou encore la grotte Cau, le temple Chua Ngoc, la maison communale An Hai et bien évidemment de beaux paysages.

La pagode Duc, la plus proche du débarcadère, est construite à l’intérieur d’une grotte sur la montagne Giêng Tiên. À son entrée s’élève une statue de Quan Am (déesse de la miséricode) de 27 m de haut, orientée vers la vue pittoresque de la mer.

Comme son nom l’indique, la pagode Hang se situe également dans une grotte. Elle est la pagode la plus connue de l’île. Construite au XVIe siècle, elle se situe au pied d'une falaise à 20 m de la base de la montagne de Thoi Loi. Sa grotte, formée par l’érosion, est large de 30 m et profonde de 25 m et ressemble de près à une forme de voûte palatine.

Quant à la maison communale An Hai, construite en 1820, elle conserve toujours son architecture initiale de façon intacte. Cette construction historique et culturelle est la maison communale la plus vieille de la province de Quang Ngai où fût organisés des fêtes traditionnelles d’antan.

Il y a aussi un lieu considéré par les touristes qui est la maison de commémoration des soldats de Hoàng Sa où sont exposés des objets de soldats qui se sont sacrifiés pour la souveraineté du pays. En se promenant sur l’île de Ly Son, les visiteurs peuvent trouver des tombeaux de vent honorant ces combattants.

D’autre part, l’île offre aux visiteurs de splendides paysages. Les jours ensoleillés, ce sont les promenades en bateau autour de l’île qui nous procurent une sensation intensément agréable avec les poissons papillonnants et les récifs coralliens décorant les profondeurs de la mer. Autant, le bien-être peut se trouver ailleurs que sur l’eau : à l’opposé, au sommet du volcan de Thoi Loi, l’altitude permet de découvrir un vaste panorama de l’île avec le phare de Ly Son, des champs verts d’ails, des villages de pêches…

Au demeurant, ce qui est proéminent, c’est la culture de l’ail dans la terre volcanique et le sable, qui confère à ce légume, une saveur très particulière et très appréciée au Vietnam. Séjourner à Ly Son est un moment inoubliable pour chaque visiteur. Les habitants sont toujours accueillants, l’ambiance y est chaleureuse et conviviale. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres