Le Vietnam garantit la liberté religieuse sur son territoire. Photo : VNA

Plus de 100 représentants d'organes publics vietnamiens et des ambassades des pays membres de l’Union européenne (UE) au Vietnam, des experts étrangers et des dignitaires ​se sont réunis ​dans le cadre d'un séminaire international tenu le 8 octobre à Hanoi pour discuter des politiques et des lois assurant la liberté de religi​on et de croyance au Vietnam.

Le​s discussions ont porté sur la garantie de la liberté religieuse et la réalité au Vietnam, et les contributions des religions à l​'édification du pays.

Le séminaire ​a fourni un panorama sur la situation religieuse au Vietnam ainsi qu'une feuille de route pour améliorer les politiques et les lois relatives à la religion et la croyance, ainsi que l​e renforcement des droits ​de l'homme.

Le séminaire a montré la volonté du Vietnam d​e particip​er activement au dialogue avec l'UE sur les questions religieuses, ce afin de renforcer les relations ​bilatérale dans le cadre de l’Accord de partenariat et de coopération intégrale entre les deux parties.

Les participants ont également parlé des réalisations du Vietnam dans la promotion et la garantie des droits de liberté de religion et de croyance, d​e l'élaboration d'un cadre juridique dans ce domaine, et de ses engagements internationaux à protéger et promouvoir les droits de l'homme en matière de liberté religieuse.

Les expériences des pays membres de l'UE dans les affaires religieuses et leurs efforts pour protéger la liberté et les valeurs religieuses ont également été partagés.

Selon Bui Thanh Ha, chef adjoint du Comité des affaires religieuses du gouvernement, le Vietnam ​compte 24 millions de croyants pratiquants, ce qui représente 27% de sa population. Et environ 95% de la population vietnamienne ​sont ​croyants.

​Le Vietnam respecte toujours et protège le droit de la croyance et la liberté religieuse des habitants à travers le perfectionnement des politiques et des lois en la matière, a-t-il souligné.

"Le 3 septembre 1945, un jour après la proclamation de l'indépendance du pays, le président Ho Chi Minh a ​affirmé que la liberté religieuse, la solidarité entre les ​croyants et non-croyants et le droit des citoyens ​à pratiquer une religion sont parmi les principes de l’État vietnamien", a noté Bui Thanh Ha.

Le droit à la liberté religieuse et la croyance est également inscrit dans la Constitution de 2013, droit qui a été institutionnalisé dans les documents juridiques et introduit dans le projet de loi sur la croyance et la religion.

Juan Zaratiegui, conseiller politique de la délégation de l'UE au Vietnam a, pour sa part, déclaré que l’UE considérait la protection et la promotion du droit de la liberté religieuse comme l'un des éléments indispensables dans ses politiques extérieures.

Et de promettre que l'UE ​est prête à soutenir le Vietnam dans le processus d'élaboration de la Loi sur la croyance et la religion. - VNA