jeudi 17 août 2017 - 04:30:07

Vietnam-UE : 3e consultation politique vice-ministérielle

Imprimer

La 3e consultation politique au niveau vice-ministériel entre le Vietnam et l'Union européenne a eu lieu mardi à Hanoi, sous la co-présidence du vice-ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son et du directeur général administratif du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), David O’Sullivan.

Les deux parties ont discuté des mesures d’intensification de la coopération bilatérale dans les domaines que sont la politique et la diplomatie, l'économie, le commerce et l'investissement, la justice, la défense et la sécurité, ainsi que l'agriculture.

Elles ont également abordé certains problèmes régionaux et internationaux d’intérêt commun dont la coopération entre l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et l’UE, la coopération Vietnam-UE dans le cadre du dialogue Asie-Europe (ASEM), les coopérations dans la sub-région du Mékong, la Mer Orientale et le changement climatique.

Les deux parties sont convenues d'intensifier leurs échanges de délégations de différents niveaux, notamment de haut niveau, et de renforcer leurs consultations. Elles ont affirmé leur détermination politique d’achever les négociations de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l'UE avant le 10e Sommet de l’ASEM, prévu en octobre 2014 à Milan (Italie). Elles se sont également engagées à coopérer étroitement pour assurer le succès de cet événement.

David O’Sullivan a réaffirmé l’engagement de l’UE d’augmenter ses aides publiques de développement (APD) pour la période 2014-2020. Le SEAE coopérera avec le ministère des Affaires étrangères du Vietnam pour organiser des formations et des échanges d’expériences afin d'améliorer les capacités de fonctionnaires vietnamiens concernant l'application de l’accord-cadre de partenariat et de coopération intégrale (PCA) Vietnam-UE.

S'agissant de la question de la Mer Orientale, David O’Sullivan a réaffirmé le soutien de l'UE pour le maintien de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime, comme le règlement pacifique des différends par voie de dialogues sur la base du droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982. L’UE soutient également l’élaboration d'un Code de conduite entre la Chine et l’ASEAN.

Le vice-ministre Bui Thanh Son a demandé à l’UE d’accélérer la ratification du PCA Vietnam-UE et de reconnaître rapidement le statut d'économie de marché du Vietnam avant l’achèvement des négociations de l'accord de libre-échange entre les deux parties.

Il a apprécié l’engagement de l’UE de continuer d'octroyer des APD au Vietnam, avant de souligner que la nouvelle stratégie de coopération Vietnam-UE pour la période 2014-2020 devrait être élaborée en tenant compte des besoins et du niveau de développement du Vietnam comme des contenus et priorités de la coopération relevant du cadre du PCA.

Le Vietnam soutient l’UE dans sa volonté de jouer un rôle plus actif dans la région Asie-Pacifique, ainsi que de participer à la résolution des problèmes mondiaux sur une base multilatérale et conformément au droit international.

Le Vietnam, en sa qualité de coordinateur des relations ASEAN-UE, continuera de contribuer au renforcement de la coopération entre les deux parties pour un développement intégral, a-t-il affirmé.

Bùi Thanh Son et David O’Sullivan sont convenus enfin de maintenir les consultations politiques entre le Vietnam et l'UE sur une base annuelle.-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres