Hanoi, (VNA) - Avec la construction des bornes N°30 et N°275, la démarcation de la frontière entre le Vietnam et le Cambodge a été pratiquement achevée, a commenté le vice-président du Comité national des frontières du ministère des Affaires étrangères du Vietnam, Nguyên Anh Dung.

Les Premiers ministres vietnamien Nguyên Tân Dung et cambodgien Hun Sen lors d'une cérémonie d'inauguration d'une borne frontière entre les deux pays. Photo: nguyentandung.org

La prochaine inauguration de la borne frontière N°30 lors d’une cérémonie de haut niveau et de la borne frontière N°275 lors d’une cérémonie au niveau provincial avec la présence du Premier ministre Nguyên Tân Dung et de son homologue cambodgien Hun Sen est le résultat d’un accord conclu le 20 novembre à Phnom Penh,  a-t-il déclaré l’Agence vietnamienne d’information (VNA) lors d’une récente interview.

L’événement revêt une signification importante pour le renforcement de l’amitié traditionnelle entre les deux pays, a déclaré Nguyên Anh Dung.

Le Parti et de l’État vietnamiens poursuivent résolument la politique de règlement des questions frontalières avec les pays voisins par des négociations et des moyens pacifiques, conformément au droit international, y compris la Charte des Nations unies et à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, a-t-il affirmé, ajoutant que le règlement des questions frontalières avec le Cambodge ne fait pas exception.

Plus tard, le 23 avril 2011, les gouvernements vietnamien et cambodgien ont signé un protocole d’accord sur l’ajustement de la frontière terrestre dans les zones restantes, a rappelé le vice-président du Comité national des des frontières du ministère des Affaires étrangères du Vietnam.

Les deux parties ont achevé plus de 80% de la délimitation frontalière. La frontière bilatérale longue d’environ 1.137 km a été reflétée sur la carte UTM à l’échelle 1/50.000 et la carte Bonn 1/100.000, jointes au Traité sur la délimitation des frontières nationales de 1985.

Des dirigeants des provinces vietnamienne d’An Giang et cambodgienne de Kandal lors de l’inaguration de la borne frontière N°241. Photo : VNA

Interrogé sur des bases juridiques pour la démarcation frontalière entre le Vietnam et le Cambodge, Nguyên Anh Dung a déclaré que les deux pays ont signé un Traité sur le principe de règlement des questions frontalières le 20 juillet 1983, un Traité sur la délimitation des frontières nationales entre les deux pays le 27 décembre 1985, et le Traité complémentaire au Traité sur la délimitation des frontières nationales de 1985 le 10 octobre 2005.

En vertu du protocole d’accord de 2011, le Vietnam et le Cambodge ont accompli l’échange de terrains dans certaines zones dans six paires de provinces vietnamiennes et cambodgiennes : Tây Ninh - Tboung Khmum (Kampong Cham autrefois), Tây Ninh - Svay Rieng, Dông Thap - Prey Veng, An Giang - Takeo, Kiên Giang - Takeo et Kiên Giang - Kampot.

Cependant,​ les deux pays devront encore parvenir à un consensus sur la cartographie de six zones et l’échange de terrains dans cinq zones de la paire de provinces de Long An - Svay Rieng et une zone dans les paires de provinces de Dak Lak - Rattanakiri et Dak Lak - Mondulkiri.

Nguyên Anh Dung a souligné les difficultés dans les travaux tels que la gestion des frontières, l’utilisation des cartes anciennes Bonn 1/100.000 et UTM 1/50.000 qui ne correspondent pas vraiement aux réalités, ainsi que les activités de sabotage des forces de l’opposition cambodgienne pour désunir l’amitié bilatérale.

Dans un avenir prévisible, a-t-il indiqué, les deux parties vont travailler en étroite collaboration pour délimiter la frontière dans les zones restantes sur le principe de respect du droit international, en particulier les traités de délimitation de frontières. Les experts techniques internationaux devraient être consultés sur ce travail.

Elles vont planteront plus de 1.500 bornes frontières auxiliaires, compléter les profils de la démarcation frontalière pour servir de référence pour l’élaboration d’un protocole pertinent.

En attendant un nouvel accord sur la régulation des frontières et la gestion de portes frontières entre les deux pays, le Vietnam et le Cambodge continueront la gestion des frontières, conformément à l’Accord sur la réglementation de la gestion des frontières et à un communiqué de presse conjoint publié le 17 janvier 1995, a-t-il conclu. – VNA