La cérémonie d'ouverture du Salon asiatique de l’élevage bovin 2017. Photo: nongnghiep.vn

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le salon asiatique de l’élevage bovin 2017 s’est ouvert mercredi, 8 mars, à Ho Chi Minh-Ville.

Organisé conjointement par le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural et l'Association australienne des exportateurs de viandes et de bétail (Meat & Livestock Australia - MLA), cette foire-exposition vise à informer les entreprises et les éleveurs vietnamiens des progrès techno-scientifiques des pays avancés en termes d’élevage bovin, dont les races bovines de boucherie et les vaches laitières.

« L’Australie a efficacement collaboré avec le Vietnam dans l’élevage bovin sous plusieurs formes, tels que la fourniture de jeunes bovins, le transfert de techniques d’élevage et la formation de cadres », a affirmé Graig Chittick, ambassadeur australien au Vietnam.

« La coopération dans l’élevage et le commerce entre le Vietnam et l’Australie comme avec d’autres pays asiatiques contribuera à maintenir le développement durable de la chaîne d'approvisionnement de viande et de lait dans le contexte de concurrence de plus en plus féroce », a-t-il souligné.

​Durant cet événement de deux jours, une exposition sur des produits ​d'élevage et divers ateliers sur les technologies d'élevage ont aussi été organisés.

L’évolution du niveau de vie et des habitudes alimentaires au Vietnam a eu pour effet l’augmentation de la consommation de produits importés, notamment produits alimentaires. Parmi les différentes viandes, celle de bœuf est de plus en plus consommée par les Vietnamiens, et celle-ci est majoritairement importée. L’élevage bovin dans le pays répond à seulement 6,5% d​e la demande nationale de boeuf et à 36% de celle de lait. Afin de pallier à la forte demande, ​l’importation de bovins vivants n'a cessé de croître, notamment d’Australie (360.000 en 2015 contre 130.000 en 2014 et 67.000 en 2013). -VNA