dimanche 20 août 2017 - 03:51:41

Vietnam-ASEAN : que de chemin parcouru en 20 ans

Huy Hiep - Thu Hien - Do Minh Imprimer

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung s'adresse lors du Dialogue de Shangri-La en mai 2013. Photo: baochinhphu.vn
Le 28 juillet 1995 est inscrit dans l’histoire de développement de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) : le Vietnam est devenu le 7e membre de l’organisation régionale figurant parmi les régions les plus dynamiques du monde. En 20 ans d’intégration internationale, le Vietnam s'est efforcé, avec les autres pays membres, de construire l’ASEAN, de contribuer positivement à définir ses orientations de développement et de coopération en son sein, ainsi qu'à ses grandes décisions.

En 1998, le Vietnam a laissé de fortes impressions dans le cœur des amis internationaux avec l’organisation réussie du 6e Sommet de l’ASEAN. Le succès du sommet, notamment l’adoption du Programme d’action de Hanoi (HPA) avec sa vision pour 2020, a aidé l’association régionale à maintenir la solidarité et la coopération, et à consolider sa position dans le monde devant les conséquences du tourbillon qu'a été la crise financière et économique de l’Asie en 1997-98. Le Vietnam a assumé comme il se doit ses fonctions de président de l’ASEAN en 2010, moment clé pour le processus d’édification de la Communauté de l’ASEAN.

Partant de la devise "l’Union fait la force", le Vietnam a soutenu l’arrivée du Laos, du Myanmar et du Cambodge, contribuant à matérialiser l’idée d'une association comprenant les dix nations de l'Asie du Sud-Est, événement ouvrant une nouvelle page historique de solidarité, d’amitié et de coopération dans la région. Suite aux propositions de Singapour et de l’Indonésie de prendre pour piliers la future communauté politique-sécurité et économie, le Vietnam a avancé le troisième : culture et société. Il a participé activement à l’élaboration de documents en la matière comme le Programme d’action de Vientiane 2004, la Charte de l’ASEAN de 2008 et la feuille de route de l’édification de la Communauté de l’ASEAN pour la période 2009-2015.

Parallèlement aux efforts d’intensification des relations d’amitié et de coopération au sein du bloc, le Vietnam a accéléré le développement des relations avec des partenaires de l’Association hors de la région, notamment à travers les forums et mécanismes comme l’ASEAN+1, l’ASEAN+3, le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS), le Forum régional de l’ASEAN (ARF), la Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN élargie (ADMM+), etc. Lors du Dialogue de Shangri-La de mai 2013, le Premier ministre Nguyen Tan Dung a appelé les pays à accorder une priorité à l’instauration d'une "confiance stratégique" en tant que principe de relations durables. Le message du Vietnam a été applaudi par l’opinion internationale qui l'a considéré comme "une percée" dans la réalisation des tâches que sont consolider la paix et créer un environnement favorable à la coopération, au développement et à la prospérité dans la région Asie-Pacifique.

Le Vietnam persiste dans sa ligne de garantir la liberté, la sécurité et la sûreté de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, d’encourager les parties concernées à appliquer la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) en s'orientant vers un Code de conduite en Mer Orientale (COC), ainsi qu'à régler les différends de manière pacifique, sur la base du respect du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Concernant l'économie et le commerce, l'adhésion à l'ASEAN a permis et permet au Vietnam de s'intégrer à une communauté de plus de 600 millions d'habitants dont le PIB est le 7e du monde. Conscient de son rôle et de sa responsabilité, le Vietnam a rigoureusement respecté les engagements de la Communauté économique de l'ASEAN (AEC). Avec un taux d'application de 85 à 95%, il figure parmi les membres les plus engagés, aux côtés de Singapour et de la Malaisie. A ce jour, il a ramené ses droits de douane à 0-5% appliqués pour plus de 10.000 produits conformément aux stipulations de l'ASEAN Trade in Goods Agreement (ATIGA - Accord sur le commerce de marchandises de l'ASEAN).

Cérémonie d'ouverture de la Foire-expo ASEAN-Chine.
Ce premier semestre, les exportations vietnamiennes au sein du bloc se sont élevées à 9,12 milliards de dollars, et ses importations, à 11,91 milliards de dollars, soit une croissance de 5,3 % en un an. La structure de son commerce bilatéral avec les membres de l'association s'améliore. Le Vietnam et plusieurs autres membres figurent parmi les plus grands exportateurs mondiaux de riz, de caoutchouc, de café, de noix de cajou, de textile et d'habillement.

L'investissement direct étranger (IDE) est un autre secteur brillant de la coopération économique au sein de l'association : il est à la fois une source de capitaux et une porte d'accès au Vietnam pour plusieurs multinationales. En juin 2015, le Vietnam comptait 2.632 projets d'IDE en provenance de l'ASEAN. D'un montant total de 54,6 milliards de dollars, ceux-ci étaient mis en oeuvre dans 55 des 63 villes et provinces du pays.

Le secteur socio-culturel observe aussi une coopération dynamique entre le Vietnam et les autres pays membres en vue de créer une communauté "unie dans la diversité". En ce contexte de mondialisation, la culture permet de renforcer la compréhension entre pays, d'approfondir la solidarité entre les peuples de l'ASEAN comme entre le bloc régional et les autres régions du monde. Cette option correspond totalement au point de vue du Parti et de l'Etat vietnamiens qui considèrent toujours la culture comme le fondement spirituel de la société, la fin et le moteur du développement socio-économique. Ainsi, le Vietnam possède des conditions qui n'ont jamais été aussi favorables pour présenter largement sa culture en Asie du Sud-Est et acquérir la quintessence culturelle de la région et du monde. Il a organisé de nombreux événements culturels d'envergure de l'ASEAN tout en participant activement aux activités organisées par d'autres pays membres par l'intermédiaire du Comité de l'ASEAN pour la Culture et l'Information (ASEAN COCI).

La Soirée de la culture de l'ASEAN à Hanoi.

En vingt ans, le trajet parcouru par le Vietnam témoignent des immenses efforts d'un pays qui a su se relever des ruines de la guerre et est sorti de l'embargo pour contribuer à la construction d'une maison commune qu'est l'ASEAN. Malgré les grands défis qui l'attendent, le peuple vietnamien a une forte confiance en un bel avenir et en une Communauté de l'ASEAN de plus en plus dynamique, solidaire et unie dans la diversité. - Huy Hiep - Thu Hien - Do Minh - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres