Dans l'usine de Microsoft Mobile Vietnam à Bac Ninh. Photo : internet.
 

Hanoi (VNA) - Entre janvier et novembre, les États-Unis étaient le 14e investisseur étranger au Vietnam avec 226 millions de dollars de capitaux enregistrés, selon le ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement.

A ce jour, les capitaux américains ​s'élèvent à plus de 11 milliards de dollars, faisant des Etats-Unis le 7e investisseur étranger au Vietnam. Les services d’hôtellerie et de restauration ​représentent à eux-seuls 4,67 milliards de dollars, soit 42,8 % de l'investissement américain. L’industrie manufacturière et l’immobilier viennent ensuite avec 2,2 milliards de dollars et 20 %, et 2,1 milliards de dollars et 18 %.

S’agissant des localités ayant reçu le plus de ces capitaux, la province de Ba Ria-Vung Tau est ​première avec 5,3 milliards de dollars et 48 %, puis la ville de Hai Phong avec 1,2 milliard et 11,2 %, la province de Binh Duong, avec 779 millions de dollars et 7,1 %, et Hô Chi Minh-Ville, avec 771 millions de dollars et 6,5 %.

Selon le Département de l’investissement étranger du ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement, le Vietnam est actuellement l’une des destinations de prédilection des investisseurs américains, et ce, pour plusieurs raisons.

Premièrement, sa main-d'œuvre abondante, jeune et d'un coût raisonnable​, qui font que de nombreuses multinationales ont choisi le Vietnam ​en lieu ​et place de la Chine pour développer leur activité, comme Microsoft, Intel, Jabil, Microchip...

Deuxièmement, la signature prochaine de l’accord de partenariat trans-pacifique (TPP), qui permettra au Vietnam de faire bénéficier ses exportations d’une fiscalité préférentielle, et dont les investisseurs américains implantés au Vietnam profiteront pleinement. Depuis ​l'entrée du Vietnam dans les négociations du TPP, le nombre d’entreprises américaines ​qui sont venues au Vietnam évaluer les opportunités d’investissement et d’affaires n’a cessé ​d'augmenter. On peut citer quelques grands noms comme Boeing, Apple, AIG, Exxon Mobil...

Troisièmement, en plus ​de facteurs importants comme une structure démographique jeune, la stabilité sociopolitique, une inflation bien maîtrisée, l’amélioration des conditions de vie d​e la population, l'émergence d'une classe moyenne ​très consommatrice, la plupart des secteurs clés de l’économie vietnamienne sont aussi ceux où de nombreux investisseurs américains ​possèdent de grands atouts. Parmi ceux-ci, le pétrole et le gaz (Exxon Mobil, Chevron…), le secteur aérien (Boeing, ADC - HAS Airport), les technologies de l’information (Microsoft, Intel, Apple, HP), l’électricité (General Electric, General Atlantis, AES…),… Aussi une nouvelle vague d’investissement américain au Vietnam est-elle hautement probable, a estimé le Département de l’investissement étranger. -CPV/VNA