Jakarta  (VNA) - Le Vietnam et la Thaïlande sont devenus les concurrents de l'Indonésie en termes d'attrait de l'investissement direct étranger (IDE) en Asie du Sud-Est, a déclaré le 2 mai le vice-président indonésien Jusuf Kalla.

Le vice-président indonésien Jusuf Kalla. Photo : AFP


Sur la base des données publiées par la Banque mondiale, l'Indonésie ​apparaît au 91e rang d​u le classement sur les bénéfices d’affaires, tandis que le Vietnam ​figure au 82e rang et la Thaïlande au 46e.

Singapour a​rrive premier dans l'ASEAN et la région Asie-Pacifique.

Le vice-président Jusuf Kalla a déclaré que l'Indonésie avait progressé dans l'amélioration de son environnement de l'investissement, mais d'autres pays de la région peuvent offrir ​de meilleures facilités d'affaires.

"Par conséquent, le gouvernement continuera à promouvoir la simplification des formalités afin d'attirer davantage d'IDE en Indonésie et d'accroître sa compétitivité parmi ses pays voisins", a-t-il ajouté.

Jusuf Kalla a également souligné le ralentissement économique mondial, en particulier en Chine, qui a affecté l’environnement de l’investissement indonésien.

Selon le Conseil de coordination des investissements d’Indonésie, la Chine ​est le troisième investisseur en Indonésie, avec un capital total de 2,67 milliards de dollars, après Singapour (9,18 milliards de dollars) et le Japon (5,4 milliards de dollars). -VNA