Forum sur la cinématographie vietnamienne et sud-coréenne. Photo: cand.com.vn

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le Conseil du film coréen (KOFIC) et le Département de la cinématographie du Vietnam ont signé un procès-verbal pour stimuler le développement de la cinématographie entre les deux pays, lors d'un forum tenu le 23 juin à Ho Chi Minh-Ville.

Le vice-ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Vuong Duy Bien, a salué le développement de la cinématographie sud-coréenne, affirmant que la coopération entre les deux pays dans ce domaine était importante dans le contexte de la mondialisation actuelle. "Cependant, les valeurs culturelles de chaque pays devraient être préservées et valorisées", a-t-il ajouté.

Kim Hyun-soo, représentant du KOFIC, a déclaré que la République de Corée était classée en 2015 au 7e rang en termes de chiffres d'affaires sur le marché du cinéma mondial. Chaque année, ce pays produit 70 films, attirant quelque 112 millions de ​spectateurs l’année dernière.

"Le gouvernement sud-coréen a créé le ​"Fund of funds​" en 2005 pour soutenir les producteurs de films nationaux", a-t-il noté.
Un film vietnamien ​a été présenté lors du forum. Photo: cand.com.vn

De son côté, le directeur adjoint du Département de la cinématographie du Vietnam, Do Duy Anh, a déclaré que la cinématographie vietnamienne avait ​opéré de grandes avancées en 2015, ​tant sur les genres qu'au niveau de la qualité proposés.

Le film ​"Tôi thây hoa vàng trên co xanh​" (Je vois les fleurs jaunes sur l'herbe verte) de Victor Vu, a par exemple ​généré un chiffre d'affaires de 80 milliards de dôngs (3,6 millions de dollars) après 40 jours de projection, un record.

Selon les participants, l'industrie du cinéma vietnamien est confrontée à la fois à des opportunités et des défis. Actuellement, les films vietnamiens projetés au cinéma ne représentent que 17%, tandis que ceux des États-Unis occupent environ 65%.

Le Département de la cinématographie du Vietnam a encouragé des organisations comme individus à agir davantage pour le développement de la cinématographie nationale.

En parallèle, l'État vietnamien mène une politique visant à mettre place un fonds pour soutenir l'industrie du cinéma et la formation de personnel dans ce domaine. -VNA