Le vice-Premier ministre et ministre des ​AE Pham Binh Minh (droite) et le ministre philippin des AE, Jose Rene Almendras. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (AE) Pham Binh Minh s'est entretenu le 11 avril à Hanoi avec le ministre philippin des AE, Jose Rene Almendras, en visite de travail au Vietnam.

Les deux parties ont discuté des mesures pour approfondir le partenariat stratégique établi en novembre 2015, à l'approche du 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays (12 juillet).

Pour promouvoir la coopération multiforme dans la politique, l'économie, la sécurité et la défense, l'agriculture, l'éducation, la culture...​ les deux dirigeants ont convenu de multiplier l'échange de délégations, de renforcer les contacts et rencontres de haut rang, de mettre en oeuvre  les accords et mécanismes de coopération, dont l'Accord de coopération en mer et dans la pêche, l'Accord de coopération culturelle, le Comité de coopération bilatérale, le Comité d'affaires Vietnam-Philippines.

Le Vietnam et les Philippines ont souhaité resserrer leur coopération dans la lutte contre la criminalité, le transport maritime, la gestion des travailleurs migrants.

Pham Binh Minh et Jose Rene Almendras ont échangé leurs points de vue sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun et affirmé l​eur entraide en 2017 pour la présidence de l'ASEAN assumée  par les Philippines et l'organisation par le Vietnam du Sommet de l'APEC.

Le Vietnam et les Philippines se sont engagés à conjuguer leurs efforts avec les pays aséaniens pour promouvoir la Communauté de l'ASEAN et témoigner de la responsabilité de ce bloc devant les questions de la région, pour la paix et la stabilité.

Face aux évolutions complexes en Mer Orientale, les deux dirigeants ont réaffirmé l'importance du respect du droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, et de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, de faire preuve de retenue, ne pas complexifier la situation, ne pas recourir à la force ni menacer d'y recourir et accélérer les négociations pour parvenir bientôt au Code de conduite des parties en Mer Orientale.

Enfin, ils ont souligné le rôle important de l'ASEAN dans la garantie de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté, de la liberté de navigation dans cette zone maritime. -VNA​