dimanche 25 juin 2017 - 12:18:09

Vietnam et Nouvelle-Zélande promeuvent leur partenariat intégral

Imprimer

Les mangues de Hoà Lôc sont exportées vers la Nouvelle-Zélande. Photo : VNA

 

Hanoi (VNA) – L’établissement du partenariat intégral en septembre 2009 entre le Vietnam et la Nouvelle-Zélande a créé une force motrice pour la coopération bilatérale dans tous les domaines, pour l’intérêt de chaque peuple, pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde.

Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont établi leurs relations diplomatiques  le 19 juin 1975. En septembre 2009, les deux pays ont officiellement établi leur partenariat intégral. Depuis, le commerce bilatéra​l ​a connu une hausse constante ​au fil des années, passant de 300 millions de dollars en 2009 à 700 millions de dollars en 2016. Les deux pays visent 1,7 milliard de dollars à l'horizon 2020.

L’agriculture contribu​e le plus à la coopération commerciale et d’investissement. Le Vietnam exporte vers la Nouvelle-Zélande fruits, noix de cajou, poivre, produits aquatiques. ​La Nouvelle-Zélande exporte vers le Vietnam produits laitiers, matières premières du secteur textile, produits minéraux, fruits.

La coopération efficace entre les établissements agricoles ​des deux pays ces derniers temps a favoris​é l’écoulement des produits agricoles vers les deux pays, par exemple le poisson tra (pangasius), la mangue de Hoà Lôc… vers le marché néo-zélandais. Les deux pays ont signé ​un accord de non double taxation entré en vigueur en mai 2014.

[Approfondissement des relations avec la Nouvelle-Zélande]

S’agissant de l’investissement, les projets néo-zélandais se concentrent  dans l’éducation, la formation, l’industrie, la banque, la finance, l’assurance, l’agriculture, la sylviculture et les produits aquatiques.

De plus, le gouvernement néo-zélandais réserve au Vietnam des aides publiques pour le développement (APD) non remboursables depuis 1995, qui n'ont cessé de croître au fil des années.

Chaque année, la Nouvelle-Zélande octroie au Vietnam des aides via des mécanismes multilatéraux et des aides humanitaires ​pour le développement durable, l’amélioration de la qualité de vie des habitants d​es​ zones rurales, de la qualité de formation et de la compétence des cadres.

Dans les temps à venir, les deux pays ont fixé comme domaines prioritaires l’agriculture, l’éducation, le tourisme, la recherche scientifique, l’environnement, la gestion des ressources naturelles.

La Nouvelle-Zélande va favoriser l'exportation des fruits tropicaux du Vietnam vers ​son  marché comme le ramboutan, la pomme étoilée, le fruit du dragon, ​le soutenir dans les techniques agricoles et l'assister dans ​d'autres domaines prioritaires. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres