lundi 21 août 2017 - 06:14:45

Vietnam et Norvège intensifient leur coopération dans les stratégies diplomatiques

Imprimer

L'Institut d'études stratégiques de l'Académie diplomatique du Vietnam (relevant du ministère des Affaires étrangères du Vietnam) et l’Institut des relations internationales de Norvège (NUPI) ont signé mercredi 25 juin à Oslo (Norvège) un mémorandum de coopération.

La cérémonie de signature a été honorée par la présence de l’ambassadrice du Vietnam en Norvège, Mme Le Thi Tuyet Mai, et le chef adjoint du Département de l’Asie de l’Est et du Pacifique du ministère des Affaires étrangères de Norvège, Mme Gunn Roset.

L’Institut des relations internationales de Norvège (NUPI) est un centre de recherche indépendant, de premier rang en Norvège sur les problèmes de relations internationales et les secteurs relatifs aux politiques extérieures de la Norvège.

Selon le mémorandum, les deux instituts de recherche intensifieront l’échange de délégations, les études sur les politiques extérieures de chaque pays, sur les problèmes régionaux et internationaux qui intéressent les spécialistes vietnamiens et norvégiens.

Après la signature de ce mémorandum, le directeur de l'Institut d'études stratégiques de l'Académie diplomatique du Vietnam, le Docteur Hoang Anh Tuan, a souligné que les dirigeants vietnamiens et norvégiens étaient déterminés à développer profondément les relations vietnamo-norvégiennes dans les temps à venir.

M. Ulf Sverdrup, directeur du NUPI, a considéré quant à lui que la sécurité et la prospérité de la Norvège étaient de plus en plus étroitement liées aux évolutions en Asie du Sud-Est et en Asie de l’Est.

Le 24 juin, l’ambassade du Vietnam en Norvège, en collaboration avec le NUPI, a organisé un colloque sur la situation en Mer Orientale et les impacts sur la sécurité régionale. Le colloque a réuni des spécialistes du NUPI, des représentants du ministère des Affaires étrangères de Norvège, l’ambassadeur des Philippines en Norvège, Bayani S. Mercado, et l’ambassadrice du Vietnam en Norvège, Mme Le Thi Tuyet Mai. L’intervenant principal du colloque était le directeur de l'Institut d'études stratégiques de l'Académie diplomatique du Vietnam, le Docteur Hoang Anh Tuan.

L’intervenant vietnamien a précisé que le Vietnam possède suffisamment de preuves historiques et de fondements juridiques pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoang Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly). Le Vietnam a appliqué sur l’archipel de Hoang Sa une gestion administrative de manière continue et sans aucun différend avec ses voisins jusqu’en 1974, année où la Chine s’est emparée de ce dernier par la force.

L’implantation par la Chine de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam est illégale. La ligne des neuf tronçons revendiquée par la Chine est irraisonnable, absurde, manque de preuves historiques et de fondements juridiques. Elle va à l’encontre de la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM). L’acte unilatéral de la Chine, sa menace de recourir à la force, sa volonté de s’emparer de l’intégrité de la zone se trouvant dans la ligne des neuf tronçons expliquent la tension en Mer Orientale.

Face à cette réalité, le directeur Hoang Anh Tuan a demandé aux spécialistes norvégiens et à la communauté internationale d'exiger de la Chine de respecter le droit international, de mettre fin aux actes unilatéraux menaçant la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Ce colloque est l’événement le plus récent s’inscrivant dans la série d'activités et le ballet diplomatique de l’ambassade du Vietnam en Norvège dont la rencontre des autorités norvégiennes, des responsables du Parlement, des journalistes, des spécialistes et de la diaspora vietnamienne en Norvège. Ce pour informer ce public de l'implantation illégale par la Chine d'une plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam et de l’option, des mesures du Vietnam pour défendre sa souveraineté maritime.

Les représentants du NUPI, l’ambassadeur des Philippines en Norvège, Bayani S. Mercado ont apprécié le fait que le Vietnam informe l’opinion internationale des développements en Mer Orientale. Grâce à cela, les spécialistes norvégiens et l’opinion publique en général comprennent mieux la situation en Mer Orientale et les risques pour la sécurité et la stabilité dans la région.-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres