dimanche 20 août 2017 - 03:51:43

Vietnam et Laos s'unissent contre le trafic de drogue

Imprimer

 Lors d’une conférence mardi destinée à dresser le bilan du plan de lutte contre le trafic transfrontalier de stupéfiant entre le Vietnam et le Laos, ou Plan 1048, le vice-Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a apprécié les résultats de la mise en oeuvre de ce dernier, saluant la coopération des services des deux pays.

La police et les gardes-frontières du Vietnam, en coordination avec leurs homologues laotiens, ont arrêtés 248 trafiquants présumés lors de 158 interpellations, saisi 310 pains d'héroïne et 116 kg dhéroïne en poudre, ainsi que 15.930 pilules de méthamphétamines. La communication a été intensifiée afin que le peuple ait une emeilleure conscience du problème qu'est le trafic de drogue, ainsi que convaincre ceux qui participent à une telle activité.

Plusieurs points de vente de drogue ont été détruits. En suite du lancement de la deuxième phase du Plan, ces points ont presque tous disparus, et le nombre de groupes armés transportant des stupéfiants a nettement diminué.

Selon le vice-Premier ministre Nguyên Xuân Phuc qui préside le Comité de pilotage de mise en place du Programme national de lutte et de prévention contre les crimes liées à la drogue, le Vietnam a promulgué plusieurs politiques de lutte contre le trafic de stupéfiants dont la Stratégie nationale de lutte, de prévention et de contrôle de la drogue pour 2013 et ses orientations pour 2030, de même qu'il a défini des tâches précises afin de juguler et de progresser vers l’éradication de l’usage de stupéfiants au sein de la société.

Malgré les efforts au sein de celle-ci, la criminalité en matière de stupéfiants a augmenté ces dernières années en raison des importants profits du trafic, ce qui est un défi considérable pour la stabilité et le développement de tous pays dont le Vietnam et le Laos, a estimé M. Phuc. Ce dernier a ajouté que la coopération internationale dans la lutte contre la criminalité, en particulier transnationale, notamment celle en matière de stupéfiants, est une activité essentielle.

Soulignant que le Plan 1048 est une nouvelle initiative et un nouveau modèle de lutte contre le trafic de drogue, il a demandé à ce que soient rigoureusement appliquées les directives 48 et 21 du Bureau politique du PCV relatives au renforcement de la direction du Parti dans la lutte contre la criminalité et le trafic de stupéfiants en cette nouvelle période, et que la Stratégie nationale en la matière soit suivie en vue d'améliorer les tâches prévues.

Concernant les localités du Tây Bac (Nord-Ouest), ainsi que les provinces de Thanh Hoa et de Nghê An, Nguyên Xuân Phuc a demandé aux administrations de se préoccuper particulièrement à réduire leur taux de pauvreté, à détruire toutes cultures du pavot, et à inviter le Laos à faire de même afin de faire de l’Indochine une région sans pavot. - AVI
Vos commentaires sur cet article ...
Autres