Le parc technologique Vietnam-Japon en première phase. (Photo : Manh Linh/VNA)

Durant sa visite officielle du 29 au 31 juillet au Japon, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh s'est entretenu avec le chef de la diplomatie japonaise Fumio Kishida. Les deux dirigeants ont co-présidé la 7e session du Comité de coopération entre leurs pays.

Lors de l’entretien et de cette session, ils ont discuté des mesures concrètes pour approfondir davantage le partenariat stratégique bilatéral. Ils ont convenu de renforcer la confiance politique à travers des visites régulières de hauts dirigeants, de l'intensification de la coopération stratégique dans tous les secteurs ainsi que des mécanismes de dialogue, tels que le Comité de coopération Vietnam-Japon, le Dialogue de partenariat stratégique et le Dialogue stratégique de défense.

Les deux dirigeants ont affirmé leur détermination à mettre en oeuvre au mieux les grands projets conclus par leurs pays, dont le projet de la centrale thermique de Ninh Thuân 2 et la stratégie de l’industrialisation du Vietnam. Ils ont également décidé d'étudier les possibilités de coopération dans le cadre du plan japonais sur un crédit de 110 milliards de dollars pour le développement des infrastructures de haute qualité en Asie. Ils ont débattu par ailleurs des mesures pour développer les industries auxiliaires, augmenter le commerce bilatéral avec l'accent mis sur les produits agricoles vietnamiens.

Fumio Kishida s’est engagé à accélérer les procédures nécessaires à la signature de projets d’aide publique au développement (APD) en 2015, dont six projets supplémentaires totalisant 280 milliards de yens. Il a promis d'étudier les demandes d'APD du Vietnam pour financer les projets de gestion des eaux dans la province de Bên Tre (Sud) et de modernisation du port de pêche de Da Bac dans la province de Khanh Hoa (Centre).

Concernant la coopération bilatérale dans la formation des ressources humaines et l'échange populaire, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a apprécié les mesures prises par le gouvernement japonais afin de faciliter l'octroi du visa aux citoyens vietnamiens, ainsi que sa décision d'accueillir chaque année 500 aides-soignants vietnamiens.

Les deux parties ont discuté des questions internationales et régionales d’intérêt commun. Elles ont décidé de travailler en étroite collaboration au sein des forums régionaux et internationaux et de resserrer leur coopération dans le cadre de l'Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP) et des négociations sur le partenariat transpacifique (TPP).

S’agissant de la Mer Orientale, le Vietnam et le Japon partagent les préoccupations profondes de la communauté internationale sur ce sujet, et insistent sur l’importance de la garantie de la paix, de la sécurité et de la liberté de la navigation maritime et aérienne. Ils ont appelé les parties concernées à observer rigoureusement le droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et à accélérer l’élaboration du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Durant son séjour au Pays du Soleil Levant, Pham Binh Minh a rencontré le Premier ministre japonais, Shinzo Abe ; le président de la Chambre des représentants, Tadamori Ashima ; le ministre de l'Aménagement du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme, Akihiro Ohta ; ainsi que les responsables de la Fédération des organisations économiques japonaises KEIDANREN et de l’Agence japonaise de Coopération internationale (JICA).

Lors de ces rencontres, Pham Binh Minh a affirmé que le Parti et le gouvernement vietnamiens considèrent le Japon comme un grand partenaire stratégique, notamment dans l'économie, et qu'ils sont prêts à travailler avec le Japon afin d'approfondir le partenariat bilatéral dans tous les domaines : politique, économie, sécurité-défense, agriculture, etc.

Shinzo Abe et le président de la Chambre des représentants japonais ont, de leur côté, affirmé considérer le Vietnam comme un partenaire important dans la région, en souhaitant, de concert avec les dirigeants vietnamiens, dynamiser de façon intégrale et forte le partenariat stratégique entre les deux pays. - VNA