Jakarta, 21 juillet (VNA) - Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue et la chef du Parti démocratique indonésien en lutte (PDI-P), Megawati Soekarnoputri, ont convenu  de continuer à approfondir les liens entre les deux pays à travers des visites et des rencontres de haut niveau et promouvoir le partenariat dans tous les canaux du parti, de l'État, du gouvernement, du parlement et des échanges entre habitants.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue et le chef du Parti démocratique indonésien en lutte (PDI-P) Megawati Soekarnoputri. Photo : VNA

 

Lors de leur rencontre du 20 juillet dans le cadre de la visite du vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue en Indonésie du 19 au 21 juin, les deux parties se sont félicitées des progrès récents des relations Vietnam-Indonésie, en particulier l’amélioration des relations bilatérales ​visant à porter les liens bilatéraux ​au niveau de partenariat stratégique en 2013.

Megawati Soekarnoputri a rappelé sa bonne impression lors de sa visite au Vietnam en 2003 en tant que président de l'Indonésie, au cours de laquelle les deux parties avaient signé une déclaration commune sur le cadre de coopération amical et intégrale pour le 21ème siècle et l'Accord sur la délimitation du plateau continental, créant une base solide pour que les deux parties renforcent leurs relations dans les principaux domaines.

Elle a affirmé qu'à n'importe quel poste, elle appuiera toujours le partenariat stratégique entre les deux pays.

 

[Vietnam-Indonésie : volonté commune d’approfondir les relations d’amitié]


Le vice-ministre Vuong Dinh  Hue a hautement apprécié les contributions du feu président Sukarno et de Mme Megawati Soekarnoputri au développement du partenariat Vietnam-Indonésie. Il a souligné que la politique constante du Vietnam est de prendre en considération l'amitié et le partenariat stratégique avec l'Indonésie, en souhaitant renforcer les relations d’amitié et de coopération stratégique en matière bilatérale et multilatérale, contribuant ainsi à renforcer la paix, l'unité de l'ASEAN et la promotion de son rôle central dans l’Association.

Au cours de la rencontre avec le président du Conseil de coordination des investissements de l'Indonésie Thomas Lembong, les deux parties se sont réjouies de la croissance des liens économiques, commerciaux et d'investissement des deux pays.

L'Indonésie occupe actuellement le 30e rang parmi 119 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 61 projets d'une valeur de près de 500 millions de dollars.

Ils ont noté que les deux pays possèdent un potentiel de coopération, en particulier dans des domaines prometteurs comme les infrastructures, l'énergie, les télécommunications et la banque.

Ils ont convenu d'encourager les entreprises des deux parties à renforcer le partage de l'information et à favoriser la connectivité entre les entreprises afin de rechercher des opportunités de partenariat, renforçant ainsi la compétitivité des entreprises de l'ASEAN et contribuant à la formation de la Communauté économique de l'ASEAN.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue a affirmé la détermination du gouvernement vietnamien dans la réforme et la restructuration de son économie et le soutien actif pour le secteur privé, en vue de valoriser toutes les ​forces en présence, d'améliorer sa compétitivité et de s'intégrer profondément ​à l'économie régionale et internationale.  Il a suggéré ​à l'Indonésie d'augmenter ses investissements ​au Vietnam.

Thomas Lembong a déclaré que l'accueil du Vietnam de l'année 2017 de l'APEC est une bonne occasion de favoriser la solidarité et la coopération au sein de l'ASEAN ainsi que le partenariat entre le bloc et les partenaires de dialogue dans la région.

Plus tôt le même jour, Vuong Dinh Hue a également prononcé un discours lors d'un ​colloque sur la transition géopolitique et économique dans la région et la réaction des pays de l'Asie du Sud-Est, dont le Vietnam et l’Indonésie.

Il a souligné que le monde connaît une nouvelle transition ​à plus grande échelle avec l'apparition et la confirmation de nouvelles puissances depuis le début du XXIe siècle, ce qui affecte grandement les pays de la région.

"Le Vietnam, l'Indonésie et l'ASEAN partagent une base assez similaire en termes de conditions socio-économiques", a-t-il dit, soulignant la nécessité pour les deux pays et l’ASEAN à renforcer la coopération, la solidarité et la coordination au sein du bloc pour faire face aux défis, profiter des opportunités pour servir leurs objectifs de sécurité et de développement et contribuer à assurer la paix, la stabilité, la coopération et la prospérité dans la région. -VNA