Hanoi (VNA) - Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, et le ministre bangladais de l'Alimentation, Md Quamrul Islam, ont signé le 23 mai à Hanoi un document prorogeant le protocole d'accord (MoU) des deux pays sur le commerce du riz, ce qui permettra au Vietnam de vendre un million de tonnes de riz au Bangladesh chaque année.

Cérémonie de signature d'un ​acte de prorogation ​d'un MoU sur le commerce du riz. Photo : journal Cong Thuong


​Cet acte proroge le MoU ​pour cinq ans, soit jusqu’en 2022. La fourniture de riz dépendra ​des besoins annuels du Bangladesh.

Juste après avoir scellé le document, la partie bangladaise a voul​u acheter immédiatement 250.000 à 300.000 tonnes de riz blanc à 5% de brisures, et 500.000 tonnes d'ici à la fin de 2017.

S'exprimant lors de la cérémonie de signature, le ministre Trân Tuân Anh a hautement apprécié la visite du ministre Md Quamrul Islam, exprimant son espoir qu'il aidera à relier les entreprises et à renforcer le partenariat bilatéral et l'amitié entre les deux pays.

Le MoU a été signé pour la première fois le 18 avril 2011 à Hanoi et a expiré le 31 décembre 2013. Le 2 janvier 2014, les deux parties ont signé pour la 2e fois l'accord valide jusqu'au 31 décembre 2016.

Panogama d'une séance de travail entre les deux délégations du Vietnam et du Bangladesh. Photo : journal Cong Thuong


En 2011 et 2012, le Vietnam a expédié plus de 300.000 tonnes de riz au Bangladesh. Comme le Bangladesh a pu produire assez de riz, il a cessé l'import de riz vietnamien.

Toutefois, au cours de ces deux dernières années, le Bangladesh a connu des catastrophes naturelles consécutives qui ont affecté ses cultures et ont entraîné une pénurie de riz pour sa consommation domestique.

Le même jour, le ministre Trân Tuân Anh et le ministre Md Quamrul Islam ont également discuté de mesures ​afin d'améliorer leur coordination et de promouvoir davantage ​les relations de coopération économique, commerciale et industrielle, en particulier dans le commerce du riz. - VNA