dimanche 20 août 2017 - 13:16:16

Vietnam et Allemagne unis dans la préservation de la biodiversité forestière

Imprimer

Le Parc national de Bach Ma, en collaboration avec l'Institut Goethe de Hanoi et l'Organisation pour la coopération et le développement de l'Allemagne (GIZ), a organisé le 27 novembre dans la province de Thua Thiên-Huê (Centre) un événement destiné à sensibiliser la population sur l'environnement et la préservation de la biodiversité de l'écosystème forestier.

Cet événement s'inscrit dans le cadre du Festival du film documentaire scientifique pour les jeunes, tenu du 11 au 27 novembre simultanément à Hanoi, Hai Phong, Bac Ninh (Nord), Thua Thiên-Huê, Dà Nang, Nghê An (Centre), Dak Lak (hauts plateaux du Centre) et Hô Chi Minh-Ville en l'honneur de la Journée nationale de la sylviculture, le 28 novembre. Son objectif est de sensibiliser davantage les jeunes membres du Club de préservation naturelle de la province de Thua Thiên-Huê sur la question de la préservation de la biodiversité en milieu forestier. C’est aussi l’occasion pour que le club, les enseignants et les employés du Parc national de Bach Ma partagent leurs expériences.

Grâce à l'assistance du projet de préservation de la biodiversité de l'écosystème forestier, six clubs de préservation naturelle ont été mis sur pied dans des écoles du district de Nam Dông, qui se situe dans la zone tampon du Parc de Bach Ma. Participant à cet événement, élèves et enseignants ont eu l'occasion de voir des documentaires scientifiques, de prendre part à des jeux et aux activités à but éducatif sur l'environnement afin de mieux comprendre ce qu'est la biodiversité et le rôle qu'elle joue.

Quatre des cinq films projetés ont été sélectionnés parmi les 19 participants au Festival du film documentaire scientifique. Ils abordent les problèmes de la déforestation et du changement climatique au niveau global. Le Parc national de Bach Ma a, pour sa part, présenté un film exaltant sa beauté et sa riche biodiversité.

Créé en 1991, le Parc national de Bach Ma s'étend sur 37.000 hectares, après son élargissement en 2008. Il se trouve à une heure de voiture de la ville de Huê. Protégé par la chaîne Truong Son, le parc combine les caractères climatiques du Nord et du Sud. Au pied de la montagne s'étend la forêt tropicale tandis qu'au-dessus de 900 m la forêt devient sub-tropicale. Des espèces des régions Nord et Sud du Vietnam y sont rassemblées. Sa position géographique lui vaut une biodiversité exceptionnelle et on y rencontre une faune abondante, comptant des dizaines d'espèces de mammifères, dont des tigres et des singes, 330 espèces d'oiseaux, 30 de serpents, etc. C'est là que fut découverte une antilope inconnue, le Sao La ( Pseudoryx nghetinhensis ) . On tente de reconstituer le peuplement d'éléphants sauvages. Les botanistes ont dénombré un millier d'espèces d'arbres et de plantes et le recensement est loin d'être achevé.

La zone tampon du Parc national de Bach Ma couvre plus de 58.000 ha, appartenant à 15 communes des provinces de Thua Thiên-Huê et de Quang Nam. Les enfants et les habitants locaux sont encouragés à participer aux activités de préservation de la biodiversité du parc. Le projet "Préservation de la biodiversité des écosystèmes forestiers du Vietnam" est mis en oeuvre par GIZ et le Département de préservation naturelle relevant du Département général de la sylviculture.

Dans le cadre de ce projet, GIZ a remis le 25 novembre à Hanoi le certificat de contrôle de la qualité du bois (FSC) à la Ferme forestière Dak Tô, province de Kon Tum (Tây Nguyên). -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres