jeudi 29 juin 2017 - 09:01:54

Vietnam et Allemagne sont convenus de dynamiser leur coopération

source Imprimer

 

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh et le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel. Photo: VNA

Bonn  (VNA)  - Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a rencontré le 16 février le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel, à l’occasion de sa participation à la réunion ministérielle du G20 à Bonn en Allemagne.

Les deux chefs de la diplomatie vietnamienne et allemande se sont réjouis du fort développement des relations de partenariat stratégique Vietnam-Allemagne et accordées pour dynamiser la coopération bilatérale dans le commerce, l’investissement, l’éducation, l’emploi, l’apprentissage, le tourisme, les technologies…L’Allemagne est le premier partenaire commercial du Vietnam au sein de l’Union européenne (UE).

Pham Binh Minh a demandé à l’Allemagne d’achever les examens des procédures juridiques pour signer cette année l’Accord de libre-échange UE-Vietnam et de reconnaître en même temps le statut de l’économie de marché au Vietnam.
Les deux parties ont convenu que l’ordre du jour et les priorités du G20 et de l’APEC partageaient des points similaires. Alors, le renforcement de la coopération et de la coordination entre le G20 et l’APEC est très nécessaire pour maintenir la paix, la stabilité, l’accélération du développement durable, des liens et de la libéralisation du commerce.  

Pham Binh Minh et Sigmar Gabriel ont discuté des questions régionales et internationales d’intérêt commun, dont le renforcement de la coordination lors des forums et organisations régionales et internationales et de l’ONU.

Pham Binh Minh a salué le fait que l’Allemagne devenait en 2016 partenaire de développement de l’ASEAN et souhaité que le pays soutenait l’ASEAN dans les domaines majeurs comme les technologies vertes, l’agriculture, le réduction des écarts de développement, les infrastructures, l’education, l’environnement, l’adaptation au changement climatique…

Enfin, il a demandé à l’Allemagne et à l’UE de lever leur voix pour soutenir le règlement des différends par des mesures pacifiques, dans le respect du droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. -VNA


Vos commentaires sur cet article ...
Autres