jeudi 29 juin 2017 - 07:31:37

Vidéo-conférence sur les sciences et technologies à Hanoi

Imprimer

 

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc à la video-conférence sur les sciences et technologies. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a cité six éléments pour assurer le développement rentable des sciences et technologies lors d'une vidéo-conférence avec la totalité des 63 villes et provinces intitulée "Sciences et technologies au service du développement socio-économique", tenue le 4 janvier à Hanoï.

Il s'agit de l'institution, des mécanismes, de l'environnement ;  de l'homme ; des ressources ; des infrastructures ; de la capacité d'intégration ; de la compétence administrative en matière de sciences et de technologies.

Le chef du gouvernement a insisté sur la création de mécanismes plus favorables pour encourager les talent​s à contribuer au développement du pays.

La 4e révolution industrielle demande un renouvellement du Vietnam, un changement de l'administration pour promouvoir le rôle des sciences et des technologies ​sur le plan humain et institutionnel.

Il est nécessaire de mobiliser toutes les ressources créatives pour développer le pays, lever les obstacles pour dynamiser ce domaine. "C'est la tâche centrale du ministère des Sciences et des Technologies", a-t-il martelé.

Nguyen Xuan Phuc a demandé à ce ​dernier de coopérer avec celui de l’Éducation et de la Formation afin d'édifier une planification sur la formation du personnel.

Il a souligné l'accélération de l'intégration internationale, l'encouragement de la participation des entreprises à l'investissement et à l'application des technologies et la facilitation des activités en la matière. Il faut mener des recherches approfondies pour sortir des produits scientifiques et technologies répondant aux besoins du marché.

En 2016, plus de 17.730 milliards de dongs ont été approuvés pour servir les activités dans ce secteur, soit 1,4% du budget de l’État.

En fait, les progrès scientifiques, techniques et technologiques ont grandement contribué à la croissance du secteur agricole, de l'ordre de 30-40%. Le Vietnam se classe première dans la région ​en termes de production rizicole. Entre 2011 et 2015, le rendement est passé de 55,4 quintaux à l'hectare à 57,7 quintaux/ha.

Ces progrès ont permis de limiter les conséquences des catastrophes naturelles comme la sécheresse, la salinisation, la montée du niveau de la mer.

Ils accélèrent la naissance et le développement des start-ups. Selon Topica Founder Institute et Geektime, le Vietnam compte 1.800 start-ups et une vingtaine de fonds de capital risque étrangers. -VNA

 

 

 

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres