dimanche 20 août 2017 - 22:28:28

Vidéoconférence sur la lutte anti-criminelle

Imprimer

Le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, chef du Comité national de pilotage de la lutte contre la criminalité, a présidé mardi 22 juillet une vidéoconférence avec les 63 villes et provinces du pays pour faire le bilan du premier semestre et définir les missions pour le second.

La violence des infractions a tendance à croître avec l'apparition de bandes criminelles bien organisées, selon une estimation du général Tran Dai Quang, ministre de la Sécurité publique. Il constate également les infractions dans les secteurs financier et bancaire qui entraînent d’importantes pertes, impliquent des étrangers et sont réalisées suivant des modalités très sophistiquées. Les affaires en matière de hautes technologies sont complexes, transnationales et présentent de nouvelles modalités, notamment en matière d'escroquerie et d’extorsion de fonds par l'intermédiaire de l’Internet.

Ce premier semestre, les recherches et investigations menées ont atteint 75,58 % du programme annuel fixé. Si les affaires très graves connaissent une baisse, le nombre d'affaires en matière économique et de corruption augmente. Lors de cette vidéoconférence, les représentants des secteurs et des localités ont analysé les nouvelles tendances de la criminalité et avancé des mesures afin d'améliorer la coordination entre les services et branches concernés.

Le vice-Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a appelé à une réforme administrative, à la communication sur les lois au sein de la population pour rendre plus efficace la lutte contre la criminalité. Autre mission : organiser une campagne de lutte contre la criminalité dans 18 villes et provinces dans une situation complexe, soumettre au Premier ministre la Stratégie nationale de lutte contre la criminalité pour la période 2015-2025. M. Nguyen Xuan Phuc a insisté sur une coopération plus efficace entre le Front de la Patrie et les organisations sociales en la matière. Enfin, il convient de favoriser la réinsertion sociale des anciens détenus.-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres