Bùi Duy Thông (centre), étoile montante du motocyclisme vietnamien. Photo : Autopro/CVN
Hanoi (VNA) - Bùi Duy Thông a réussi une sacrée performance en gagnant, début juin, la 3e manche de l’Asian Dream Cup, formule d’endurance monotype sur des Honda CBR250R, par équipes de deux pilotes.

Le pilote Bùi Duy Thông, associé au Singapourien Azhar Mohd Noor, est devenu le premier Vietnamien à remporter une course de l’Asian Dream Cup, relevant de l’Asian Road Racing Championship organisé par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM).

Ils ont achevé 41 tours de circuit avec le meilleur tour à la clé, en 2 min 52 sec 086. Une performance qui leur a permis de s’imposer face aux huit autres paires de pilotes sur la grille venues de nombreux pays.

«Aucun mot ne peut décrire combien je suis heureux d’obtenir ma toute première victoire ! Je ne pensais pas y arriver», a confié le pilote vietnamien, avec un large sourire.

Sponsorisé par Honda Vietnam

Lors de l’Asian Road Racing Championship 2016, Honda Vietnam a sélectionné Duy Thông pour participer à deux épreuves que sont les 130 underbone, sorte de mobylettes survitaminées qui donnent lieu à des vidéos hilarantes sur Youtube, et l’Asian Dream Cup, formule monotype sur des Honda CBR250R. C’était la 3e fois que notre pilote prenait part à cette coupe.

Pour le sport vietnamien en général, la victoire de Duy Thông est à marquer d’une pierre blanche. Pour la première fois en effet, un pilote vietnamien est monté sur la plus haute marche du podium d’une compétition  professionnelle d’envergure. Et ce en dépit des infrastructures comme des conditions d’entraînement dans le pays plutôt rudimentaires.

Car au Vietnam, la plupart des pilotes ne pratiquent que sur circuit ovale. Ils rencontrent donc beaucoup de difficultés en prenant part à des compétitions internationales, où les circuits ont de nombreux virages. Ici, tout l’art du pilotage consiste à provoquer une glisse contrôlée de la moto avant les virages et la maintenir dans cette position dans les courbes afin de pouvoir conserver une vitesse importante.

Le rêve de Duy Thông est devenu réalité grâce au financement de la compagnie Honda Vietnam. Bien que l’objectif de cette compagnie soit de promouvoir sa marque, ce sponsoring donne un réel espoir aux pilotes vietnamiens désirant faire carrière. Honda Vietnam a inscrit des pilotes vietnamiens à des courses internationales, avec en prime une équipe technique pour peaufiner les réglages. -CVN/VNA