mardi 19 septembre 2017 - 20:41:18

Vers une connexion de marchés boursiers de l’ASEAN

Imprimer

Connexion et intégration étant une tendance commune dans la région comme le monde, le Vietnam est en train de perfectionner le cadre juridique et les infrastructures de sa bourse en vue de l’intégration de tous les marchés boursiers de l’ASEAN.

Ce propos a été affirmé par Trân Dac Sinh, président du conseil d'administration de la Bourse de Hô Chi Minh-Ville (HOSE), lors de la conférence Invest ASEAN-Vietnam 2013 organisée récemment à Hô Chi Minh-Ville. 

Cette conférence qui avait pour objet de discuter de cette intégration régionale a réuni des spécialistes de tous les pays de cette association régionale, ainsi que des représentants de sociétés de bourse, de fonds d’investissement et d'administrations vietnamiennes et tha ї landaises concernés. Elle a présenté les initiatives communes de l’ASEAN en ce domaine, des expériences retirées de la connexion des transactions, ainsi que des opportunités et problèmes d’une telle connexion au sein de l’association.

Les trois pays qui participent au réseau de transactions boursières aséaniennes, Singapour, la Thaïlande et la Malaisie, seront bientôt rejoints par le Vietnam, l’Indonésie et les Philippines.

Selon Phan Thi Tuong Tâm, directrice générale du HOSE, les deux centres de transactions constituant la Bourse du Vietnam élaborent la planification de leur entrée dans ce réseau, mais celle-ci, qui ne sera pas aisée, implique une étroite collaboration avec les administrations.

D’après Tajuddin Atan, directeur général de la Bourse de Malaisie, même si ces marchés possèdent diverses capacités, la création d’un marché commun permettra à la communauté aséanienne de bénéficier de meilleurs moyens d'augmenter des capitaux au service de son développement.

Le Vietnam a signé un mémorandum de participation à la connexion boursière au sein de l’ASEAN. Actuellement, le HOSE prend des mesures de développement de ses infrastructures et de ses produits, et renforce les solutions techniques en matière de transactions et l’amélioration de la qualité de la gestion au sein des sociétés de bourse.

En rentrant dans ce réseau, le Vietnam se verra offrir de nouvelles opportunités même s’il devra régler un certain nombre de difficultés en termes de statut juridique et de gestion de ce marché. Selon Trinh Hoài Giang, directeur général adjoint de la Bourse de Hô Chi Minh-Ville, le principal problème du Vietnam réside dans ses capacités de gestion lors de son intégration.

Le Vietnam a besoin de deux années de préparation pour celle-ci. Aujourd'hui, il participe aux activités préparatoires menées au sein de l’ASEAN comme la présentation d’un site commun des bourses concernées, la participation au réseau Broker Networking entre sociétés de bourse, le développement du système indiciaire de l’ASEAN et sa connexion à l’ASEAN Trading Link pour les transactions entre ces marchés... Et dès 2015, la Bourse de l’ASEAN possédera son indice grâce à l’intégration complète des six pays participant à cette opération. – AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres