Un forum intitulé “Réforme créative et développement des chaînes de valeur durable”, tenu le 30 septembre dans la mégapole du Sud. Photo: VNA
L’application des nouvelles technologies et la mécanisation agricole ont été parmi les questions les plus débattues lors du forum intitulé “Réforme créative et développement des chaînes de valeur durable”, tenu le 30 septembre dans la mégapole du Sud.

Ce forum a été organisé par le ministère de l’Industrie et du Commerce, en partenariat avec son homologue de l’Agriculture et du Développement rural, le Comité du projet de l’Innovation inclusive du Vietnam au profit des habitants à bas revenu (VIIP), le Département du développement des entreprises, le Programme de partenariat de la Réforme créative Vietnam-Finlande (IPP2) et l’Association des entreprises vietnamiennes de qualité.

Lors du forum, Nguyên Thê Phuong, vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, a rappelé que ces dernières années, la croissance moyenne de l’agriculture nationale s’est établie à 3,5%, un taux élevé. Il a souligné la nécessité de renforcer l’application des technologies pour que les produits vietnamiens s’affirment à l’international.

Sur ce point, le Professeur Vo Tong Xuân, recteur de l’Université de Cân Tho du Sud, a recommandé de se focaliser sur l’amélioration des produits en respectant les critères exigés par la clientèle, sur la qualité des services. Particulièrement, les prix devront être compétitifs et la livraison devra respecter les délais fixés.

Pour que le label vietnamien soit plus compétitif

En outre, les agronomes ont suggéré que chaque produit passe un processus de transformation augmentant sa valeur ajoutée. D’autre part, les entreprises devraient prendre en haute considération les mesures de lutte contre le changement climatique via l’adoption de technologies vertes.

Partageant l’avis des experts, le représentant du groupe Minh Phu, Phan Minh Hiên, a présenté les modèles de développement créatif de son entreprise dans l’élevage et la crevetticulture. Selon lui, grâce à l’application de technologies de sélection génétique, Minh Phu est devenue un groupe réputé au Vietnam et dans le monde. En 2014, son entreprise a exporté pour 730 millions de dollars de produits aquatiques. D’ici 2025, Minh Phu vise 2,5 milliards de dollars.

Nguyên Hoa Cuong, directeur du Comité du projet de l’Innovation inclusive du Vietnam (VIIP), financé par la Banque mondiale, a insisté sur les principaux messages de la réforme créative dans l’agriculture destinée aux habitants à bas revenu comme l’exploitation des avancées scientifique et technologique pour améliorer le niveau de vie et réduire les écarts de revenus entre régions, et l’augmentation de la compétitivité des entreprises.

Ledit projet, d’un coȗt total de 55 millions de dollars, consiste à soutenir le développement des nouvelles technologies, d’augmenter les compétences de gestion...

Selon Trân Thanh Nam, vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, ce forum a relevé des questions d’actualité de la filière agricole d’aujourd’hui. D’ajouter que la création d’une agriculture durable et créative permettra au label vietnamien d’être plus compétitif et d’acquérir un certain prestige, condition nécessaire pour s’imposer à l’international. -CVN/VNA