dimanche 20 août 2017 - 18:33:07

Vers un développement durable des produits artisanaux et de vannerie du Vietnam

Imprimer

Dans son récent sondage, l’Institut de recherche et de développement des métiers traditionnels dans les zones rurales du Vietnam (VIRI) a souligné que le nombre d'entreprises vietnamiennes exportant les produits artisanaux et de la vannerie représente 85% du total des entreprises en activité dans ce secteur.

La demande mondiale en produits artisanaux s’établit à 100 milliards de dollars par an, dont les deux tiers des Etats-Unis, 13% de l’UE. Le reste est partagé entre le Japon et Hongkong (Chine).

Avec la forte demande mondiale, l'avenir des exportateurs vietnamiens semble radieux. En plus, nombre d'importateurs étrangers se tournent désormais vers les produits vietnamiens alors qu'ils achetaient auparavant les produits chinois.

Cependant, 90% de ces produits vietnamiens sont vendus sous une marque étrangère, si bien que personne ne sait qu’ils sont fabriqués au Vietnam. La plupart des entreprises vietnamiennes de ce secteur ne comprennent pas bien le rôle important du design des produits qui permet de renforcer la compétitivité. C'est un fait, les produits du Vietnam sont moins compétitifs que ceux de Thaïlande, d'Indonésie et des Philippines, qui dépensent de grosses sommes dans le design de leurs produits. La faiblesse financière de nombre d'entreprises constitue là un obstacle certain.

Il faudra non seulement de grands efforts de la part des entreprises elles-mêmes, mais aussi des assistances du gouvernement en vue de développer durablement ce secteur national, particulièrement dans le contexte d'intégration profonde du pays au monde, comme dans le contexte où l’entrée en vigueur de nombreux accords de libre-échange, auxquels le Vietnam est partie, et la création prochaine de la Communauté économique de l’Asean ouvrira de nouvelles opportunités mais aussi de grands défis.

En mai, les exportations nationales de produits de vannerie ont atteint 20,4 millions de dollars, portant ce chiffre depuis janvier à 104,4 millions de dollars (+5,5% en glissement annuel).

Ces produits vietnamiens s’exportent bien sur 18 marchés du monde, en tête les Etats-Unis ces cinq premiers mois avec 25,5 millions de dollars (+15,1%) et 24,4% du total. Le Japon et l’Allemagne sont 2e et 3e avec 18,3 et 13,3 millions de dollars. Les Pays-Bas ont connu la croissance la plus élevée, le double en glissement annuel.

L’an dernier, les produits artisanaux et de la vannerie du Vietnam ont dégagé 1,6 milliard de dollars d’exportation, soit 1,6% de la demande mondiale. Les Etats-Unis, le Japon et l’UE - notamment l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, la France - sont les débouchés principaux. -CPV/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres