Photo: CPV

Hanoi (VNA) - Grâce aux accords de libre-échange (ALE), la valeur d’exportation des produits aquatiques du Vietnam vers les «marchés exigeants» devrait augmenter fortement en 2016.

Selon Nguyên Hoài Nam, secrétaire adjoint de l'Association des transformateurs et des exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), avec les ALE, les exportations de crevettes vietnamiennes devraient atteindre environ 3,3 milliards de dollars en 2016, en hausse de 12% en un an, avec comme débouchés principaux la Corée du Sud, le Japon, l’Union européenne (UE) et l’ASEAN…, et celles de thons environ 507 millions de dollars (+8%), de calmars et pieuvres, 470 millions (+10%)...

Le Vietnam se classe au 3e rang mondial en termes de production aquacole, juste ​derrière la Chine et l’Inde, et au 4e rang en matière d’exportation de produits aquatiques. Ces 10 dernières années, le secteur national de l’aquaculture, de la transformation et de l’exportation des produits aquatiques n’a cessé de se développer et de jouer un rôle très important dans l'intégration économique internationale du pays.

Les produits aquatiques du Vietnam sont exportés vers 165 marchés. Le pays compte 612 usines de transformation répondant aux normes de sécurité alimentaire, dont 461 satisfaisant aux conditions d’exportation vers l’UE.

En 2015, les exportations nationales ont été estimées à 6,7 milliards de dollars et devraient atteindre plus de 7 milliards cette année. -CPV/VNA