lundi 21 août 2017 - 13:47:13

USA-Philippines : Les différends maritimes doivent être résolus pacifiquement

Imprimer

Le président américain Barack Obama et son homologue philippin Benigno Aquino ont convenu lors de leur entretien en marge du forum de l’APEC, le 18 novembre à Manille, que les différends maritimes doivent être résolus pacifiquement.

Le président américain Barack Obama (gauche) et son homologue philippin Benigno Aquino,le 18 novembre à Manille. Photo: AP

Le président Benigno Aquino a fait savoir à la presse après l’entretien que les deux dirigeants ont discuté de la sécurité maritime, y compris les différends maritimes dans la région, ainsi que la façon de «maintenir le droit international comme le cadre de conduite pour toutes les nations et comme la solution pacifique des différends ».

Le chef de l'Etat philippin a déclaré que la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale doit être assurée constamment, conformément au droit international.

Le président Barack Obama a appelé la Chine à mettre un terme au remblaiement et à la construction d’îles semi-artificielles dans la Mer Orientale, soulignant la nécessité des «mesures audacieuses»  pour diminuer les tensions.

Le président américain Barack Obama prend la parole lors de sa visite du navire de guerre Gregorio del Pilar. Photo: AP

Un navire lance-missiles américain, le USS Lassen, s’est approché, mardi 27 octobre, à moins de 12 milles nautiques d’au moins une des îles artificielles que Pékin construit en Mer Orientale, dans l’archipel des Spratleys.

A marche forcée et depuis plusieurs mois, Pékin a accéléré des travaux colossaux pour bâtir des infrastructures portuaires et aéronavales au cœur des archipels de Hoàng Sa (Paracels) et Truong Sa (Spratleys) dans la Mer Orientale.  
 
Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Hai Binh a récemment réaffirmé que le Vietnam possède suffisamment de fondements juridiques et preuves historiques de sa souveraineté incontestable sur les archipels de Hoàng Sa et Truong Sa. Tout acte étranger commis dans l’archipel de Truong Sa sans l’accord du Vietnam est illégal, nul et non avenu. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres