dimanche 20 août 2017 - 22:28:05

Une startup vietnamienne au Top 100 des penseurs de premier ordre mondial

Imprimer

Hanoi (VNA) - Bien que le nom de la Société d’investissement et de développement agricole durable Fargreen Vietnam ne soit pas largement connu au Vietnam, sa directrice Trân Thi Khánh Trang figure sur la liste des 100 penseurs de premier ordre du monde 2015 (Top 100 Leading Global Thinkers 2015) établie par un magazine américain.

La startup vietnamienne Trân Thi Khánh Trang. Photo : Doanhnhansaigon/CVN
Le Foreign Policy a sélectionné Trân Thi Khánh Trang, directrice et cofondatrice de la société Fargreen, pour figurer dans le Top 100 des penseurs de premier ordre du monde, grâce à son initiative d’utiliser des pailles pour la culture de champignons en évitant leur incinération qui pollue l’environnement.


En effet, chaque année, les agriculteurs vietnamiens brûlent des millions de tonnes de pailles pour préparer leur prochaine époque de culture.

Khánh Trang, qui est née et a grandi dans une famille d'agriculteurs à Hà Nam (Nord), a trouvé pénible la vie de ses parents. «L’incinération des pailles a eu des effets sur la santé des paysans comme mes parents. Cela a été une motivation majeure pour concrétiser mon rêve d’améliorer la vie de la population locale en vue d'une meilleure durabilité», a-t-elle partagé.

En été 2012, Khánh Trang est sortie de l’École polytechnique de Hanoi et a ensuite obtenu une bourse complète de master de l’Université du Colorado aux États-Unis. Grâce aux connaissances acquises, elle a trouvé une solution à l’incinération des pailles au Vietnam, et a finalement créé Fargreen, une entreprise sociale.

Une opportunité d’affaires grâce aux pailles

La tâche de sa compagnie est de résoudre le problème de pollution de l’environnement tout en développant durablement l’agriculture. Khánh Trang a installé un premier laboratoire à Hai Duong (Nord) pour appliquer de nouvelles technologies à la production et pour former des agriculteurs à une riziculture moderne.

La société Fargreen applique des technologies d’utilisation des pailles pour la culture de champignons de haute qualité. Photo : Doanhnhansaigon/CVN
La société Fargreen applique encore des technologies d’utilisation des pailles pour la culture de champignons de haute qualité. Cette nouvelle technique a permis de diminuer la pollution de l’environnement et d’augmenter de 50% les revenus des agriculteurs.

Fargreen, en partenariat avec des exploitations familiales à Hai Duong, a expérimenté une première saison de myciculture en 2015 qui a abouti à de bons résultats. Selon le rapport de la compagnie, chaque agriculteur participant à ce programme de culture de volvaires a gagné environ 50.000 dôngs de plus par jour.

Selon Foreign Policy, Fargreen a acquis l’intégralité de la production de volvaires des agriculteurs pour les distribuer à des restaurants et marchés de gros de Hanoi.

«Outre des pailles, nous n’utilisons aucune substance chimique dans la culture des volvaires du Fargreen. Les champignons, cultivés en milieu protégé et arrosés d’eau potable, répondent aux normes de sécurité sanitaire», a fait savoir Khánh Trang.

Selon le magazine Foreign Policy, l’intérêt de Khánh Trang n’est pas seulement de développer des cultures de champignons et de permettre aux agriculteurs d’augmenter leurs revenus, mais aussi d'offrir une opportunité de faire des affaires. Puisque 80-90% des champignons consommés au Vietnam sont importés, notamment de Chine. "S'il est multiplié dans l'ensemble du Vietnam et même dans d'autres pays producteurs de riz, ce modèle sera en mesure d'améliorer les conditions de vie des agriculteurs et de réduire les émissions nocives", a conclu Foreign Policy.

Auparavant, Khánh Trang avait gagné 200.000 euros en participant au Postcode Lotterry Green Challenge 2014, un concours de création de produits ou de services intelligents, soucieux de l'environnement, contribuant à la lutte contre le changement climatique.

Avant ses études en master aux États-Unis, elle avait travaillé chez l'ONG East Meets West Foundation (EMW).

En outre, Khánh Trang est aussi devenue membre de Echoing Green, un organisme sans but lucratif global qui offre des bourses et des soutiens stratégiques aux entrepreneurs sociaux à l'échelle mondiale.

Dans le Top 100 des penseurs de premier ordre du monde, il y a aussi le pape François, ou encore le chanteur américain Akon. -CVN/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres