Photo d'illustration. Source : VNA
La société sud-coréenne Thanh Nien-Vetco Vina, spécialisée dans les énergies renouvelables et la gestion ​hospitalière, vient de proposer un p​rojet de centrale solaire dans la ville de Can Tho, dans le delta du Mékong.

Lors d’une séance de travail le 19 août avec le Comité populaire municipal, les représentants ​sud-coréens ont présenté leur intention d'investir 1.200 milliards de dôngs (5​5 millions de dollars) dans cette centrale de 50 ha pour une puissance de 130MW. Ils se sont engagés à appliquer les technologies de dernier cri de la République de Corée pour le projet.

Dans les temps à venir, cette société ​enverra des experts à Can Tho pour étudier et déterminer le meilleur site d'implantation de la centrale qui fournira son électricité non seulement à Can Tho, mais aussi à d’autres localités du Nam bô occidental.

Lors de cette séance de travail, la présidente du Comité populaire municipal, Vo Thi Hong Anh, a souligné la priorité que sa ville ​accorde à l'étude et à l’utilisation de sources d'énergie respectueuses de l’environnement, dont l’énergie solaire.

Selon le Service municipal du Plan et de l'Investissement, Can Tho est une des trois localités bénéficiant de la plus forte intensité lumineuse au Vietnam, et qu'un tel projet lui était parfaitement approprié.

Les représentants de la société sud-coréenne ont affirmé leur souhait de coopérer avec la ville non seulement dans le domaine énergétique, mais aussi dans la santé et l’éducation. Ils ont révélé leur intention de construire un hôpital aux normes internationales dans un proche avenir ​afin d'aider les habitants du delta du Mékong à avoir accès à une médecine ultramoderne. - VNA