La rue piétonne en bois prévue à Huê vise à relier la rue Nguyên Dinh Chiêu au parc Ly Tu Trong. Photo : VNA

Thua Thien-Hue (VNA) - Le projet d’une rue piétonne constituée à partir de plancher de bois intéresse les experts et les habitants de Huê. Mais l’incertitude plane autour de sa résistance au climat difficile auquel est confrontée la région.

La province de Thua Thiên-Huê envisage actuellement de faire une rue piétonne en bois sur le bord de la rivière Huong (rivière des Parfums). Elle souhaite s’inscrire dans le projet «Établissement d’un réseau de rues piétonnes au bord sud de la rivière Huong».

D’abord, dans un premier temps, les autorités ont cherché à consulter l’avis des habitants par rapport à ce projet. Ce dernier est financé par l’Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA) et son montant est estimé à plus de 60 milliards de dôngs.

Comme son nom l’indique, le projet a pour but de simplifier la circulation depuis la rue piétonne Nguyên Dinh Chiêu au parc Ly Tu Trong. Concrètement, un passage de 380 m de long devrait être édifié au bord sud de la rivière des Parfums.

«On devrait choisir le bois Lim pour constituer le plancher. Nous n’avons cependant pas oublié le facteur climatique. De plus, nous nous penchons sur cette matière, car elle embellit le paysage», déclare Dang Minh Nam, directeur de l’Institut d’urbanisme de Thua Thiên-Huê.

En revanche, certains spécialistes s’interrogent sur la durée de vie de cette rue. «La province subit régulièrement des orages. Et les inondations qui proviennent de la rivière Huong peuvent lui être nuisibles», fait savoir Chuong Hoàng Phuong, architecte à l’Université des sciences de Huê. «Il faudrait tenir compte de l'espérance de ce bois une fois qu'on s'en sert à l'extérieur pour bien prévoir les frais d’entretien. À mon avis, il est nécessaire qu'on se serve de plusieurs matières pour que la rue soit belle et dure à la fois», précise-t-il.

Quant à l'architecte Trân Trung Phong, il rappelle qu’il y a souvent des orages et des inondations dans la province, et cela abîmera la rue si elle est composée de bois.

Ce projet pourra véritablement rendre la ville de Huê plus attractive aux touristes. Mais pour la réaliser, il faut étudier avec précision chaque détail de ce dossier. -CVN/VNA