Entrevue entre le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong et le Premier ministre cambodgien Samdech Hun Sen. Photo: VNA

Phnom Penh, 20 juillet (VNA) - "La visite du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, ouvrira une nouvelle étape pour les relations entre le Vietnam et le Cambodge", a déclaré le Premier ministre cambodgien Samdech Hun Sen, lors de son entrevue avec le leader du Parti vietnamien, le 20 juillet à Phnom Penh.

Hun Sen, qui est président du Parti du peuple cambodgien, a affirmé que la visite du secrétaire général du PCV, Nguyen Phu Trong, dans l'Année d'amitié Vietnam-Cambodge, a une signification historique et constitue une manifestation vivante du bon voisinage, de l’amitié traditionnelle entre les deux Partis, les deux gouvernements et les deux peuples.

Les dirigeants ont partagé les points de vue ​selon lesquels les réalisations ​faites au cours des 50 dernières années dans les liens bilatéraux servent de base importante et constituent un tremplin pour les deux pays afin de porter leurs liens à une nouvelle hauteur. Ce grâce à une confiance durable, une aide efficace et concrète, une coopération plus large et une coordination plus étroite au niveau multilatéral.

Ils ont affirmé que les changements sur l​a scène internationale ne peuvent affecter la solidarité et l'amitié entre les deux pays, exprimant leur conviction que la visite actuelle au Cambodge du secrétaire général du PCV Nguyen Phu Trong et la récente visite au Vietnam du Premier ministre Hun Sen aideront à stimuler le bon voisinage et la coopération étroite entre les deux pays.

Les dirigeants se sont félicités du fait que les liens entre les deux Partis et les deux pays aient été cimentés et élargis à tous les niveaux, ce qui contribue au maintien de leur stabilité politique et stimule leur développement socio-économique.

Ils sont convenus que les réunions régulières et les contacts entre les hauts dirigeants des deux pays d​oivent être maintenus, la coopération entre les ministères, les secteurs, les organisations populaires et les localités - notamment les localités frontalières - élargie, l'éducation sur les liens bilatéraux pour les deux peuples, en particulier les jeunes, intensifiée, en organisant comme il se doit les activités marquant le ​cinquantenaire de l'établissement des relations diplomatiques.

Ils ont réitéré le principe de ne permettre à aucune force politique et militaire d'utiliser le territoire d'un pays pour menacer la sécurité de l'autre, soulignant la nécessité de renforcer la collaboration dans les activités humanitaires, la gestion de la frontière commune, le contrôle des activités en mer, et la lutte contre la criminalité transnationale.

Ils sont parvenus à un consensus sur l’intensification de la coopération dans la recherche et le rapatriement des restes de soldats volontaires vietnamiens tombés au Cambodge ainsi que la réhabilitation des monuments d'amitié Vietnam-Cambodge et Cambodge-Vietnam dans les deux pays.

Ils ont convenu d'intensifier la coopération économique entre les deux pays, en mettant l'accent sur les infrastructures, l'énergie, le tourisme, l'agriculture, la foresterie et la pêche pour atteindre ​5 milliards de dollars de commerce bilatéral avant 2025.

En ce qui concerne la question de la frontière, ils ont réaffirmé le respect et l​'application intégrale des accords signés, en acceptant de terminer rapidement la p​ose de bornes frontalières auxiliaires et de panneaux de signalisation, et de continuer à rechercher des solutions justes et appropriées pour régler les questions ​en suspens afin de ​faire de la frontière commune une ligne de démarcation de paix, d'amitié, de coopération et de développement durable. Les pays collaboreront étroitement dans la lutte contre les points de vue et les actions qui compromettent la question de la frontière ​dans le but de ​nuire​ aux relations entre les deux pays.

Les dirigeants sont convenus d'améliorer les échanges d'informations et la coordination, et de travailler avec les pays dans la région afin de rechercher des mesures efficaces pour maintenir l'environnement de paix, de sécurité et de développement dans la région et construire une Communauté de l'ASEAN forte et unie.

Le secrétaire général Nguyen Phu Trong a ​insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les initiatives de coopération dans la sub-région du Mékong élargie sur la base de la protection de l'environnement sans que cela affect​e pour autant les moyens de subsistance des personnes vivant le long d​e ce fleuve.

Il a également mentionné le développement d'un triangle de développement entre le Vietnam, le Laos et le Cambodge et la coopération dans la sub-région du Mékong élargie, entre autres.

En ce qui concerne la question de la mer Orientale, les dirigeants ont convenu de continuer à travailler en étroite collaboration avec les pays concernés pour régler les différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), et l'achèvement précoce d'un code de conduite en mer Orientale, pour maintenir la paix, la liberté, la stabilité, la sécurité et la sûreté de la navigation et du survol dans la région.

Lors de l’entrevue, le leader du Parti vietnamien a demandé au Premier ministre Hun Sen d'aider la communauté vietnamienne au Cambodge à mener une vie stable avec un statut juridique garanti pour bénéficier d'un traitement équitable et contribuer à la croissance du pays d’accueil.

À l'occasion, les dirigeants ont assisté à la signature d'une déclaration commune sur l​e renforcement de l'amitié et de la coopération entre les deux nations, et d'autres documents de coopération.

Le même jour, Nguyen Phu Trong et Hun Sen, ont déposé des fleurs à la statue de Norodom Sihanouk et rendu visite à la reine mère Norodom Monineath Sihanouk. Ils ont également fleuri le Monument de l'Indépendance, le Monument commémoratif de Norodom Sihanouk et le Monument d’amitié Vietnam-Cambodge. Plus tard, le roi Norodom Sihamoni a organisé un banquet d’État en l'honneur du leader vietnamien et de son entourage. -VNA