mardi 27 juin 2017 - 19:12:05

Une maison parasismique conçue par un jeune Vietnamien

Imprimer

Hoàng Công Phuoc Khanh, terminale du Lycée Vinh Linh. Photo : TT/CVN
Quang Tri (VNA) - Hoàng Công Phuoc Khanh, élève de terminale au lycée Vinh Linh, dans la province de Quang Tri (Centre), a remporté le 2e prix du Concours de l’innovation des jeunes de cette province de 2016. Son ouvrage, une maison parasismique, a été choisi pour participer au 13e concours national ayant le même thème.

Le 2e prix attribué à Hoàng Công Phuoc Khanh est le plus haut titre du Concours de l’innovation des jeunes de la province de  Quang Tri 2016. La maison parasismique de ce jeune homme sera en lice au concours national dont la remise des prix est prévue en septembre 2017.

Hoàng Công Phuoc Khanh constate que certains lieux dans le pays présentent des risques élevés de secousses sismiques ou de séisme. Prévenir de tels évènements est donc nécessaire. «Beaucoup de bâtiments à étages sont construits en zone urbaine, mais combien répondent aux normes parasismiques ? L’idée d’une maison parasismique m’est alors venue, et a été soutenue par mes enseignants et mes proches», dit-il.

Pour un lycéen, concevoir et monter une maquette d’une maison sécuritaire, ce n’est pas facile. Grâce aux connaissances acquises à l’école et aux informations recueillies sur Internet, Phuoc Khanh a réussi à le faire. Sans compter l’enseignante de physique Trân Thi Ngoc Quyên qui était aux côtés de Phuoc Khanh pour l’aider à concrétiser son idée. Nguyên Huu Hùng, son ami, l’a aidé à doter cette maison de nouvelles fonctionnalités, notamment d’alerte, de systèmes anti-crue et anti-incendie.

«J’utilise les matières premières disponibles chez moi et en achète quelques autres pour faire cette maquette, partage Hoàng Công Phuoc Khanh. Une maison parasismique sera d’un coût plus élevé de 25% à 30% à celui d’une maison normale». La maquette a été fabriquée après plus d’un mois de travail.
 


Le modèle de maison parasismique de Hoàng Công Phuoc Khanh. Photo: DT/CVN

«Au Vietnam, la maison que j’ai conçue doit pouvoir faire face aux crues et aux tempêtes. Mais, pour concrétiser mon idée, il m’a fallu continuer d’étudier, et être soutenu par des scientifiques et des entrepreneurs», explique-t-il.

Dô Van Binh, secrétaire de l’organisation de la jeunesse communiste Hô Chi Minh-Ville de la province de Quang Tri, a indiqué que les préoccupations de Phuoc Khanh sont aussi ceux de nombreux autres élèves candidats à ce concourss. Car beaucoup d’oeuvres ou d’initiatives primées dans les concours de jeunes sont toujours sur le papier. -CVN/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres