La jeune Luu Hoàng Kim Ngân exhibe sa médaille d’argent aux IBO 2016. Photo : VNN

 

Hanoï (VNA) - Luu Hoàng Kim Ngân, une élève hongroise d’origine vietnamienne, a remporté une médaille d’argent lors des 27es Olympiades internationales de Biologie 2016, tenues mi-juillet à Hanoï.

Les Olympiades internationales de Biologie 2016 (IBO 2016), organisées pour la première fois au Vietnam, ont attiré 238 professeurs et 264 élèves venus de 71 pays et territoires. Ce concours annuel pour les élèves du secondaire a établi un record en termes de nombre de délégations et d’élèves participants. Parmi les quatre membres de l’équipe hongroise, on comptait une fille d’origine vietnamienne, prénommée Luu Hoàng Kim Ngân.

Kim Ngân est en ce moment en terminale au lycée Elte Radnóti Miklós, l’un des plus coté de la capitale Budapest. Pour devenir l’une des représentantes de la Hongrie, elle a dû passer par plusieurs phases éliminatoires. D’abord, les meilleurs élèves des lycées dans l’ensemble du pays ont fait un examen en ligne. Elle a enchaîné avec un examen sur table, et enfin, avec une centaine d’autres candidats, elle a pris part à l’ultime épreuve de sélection qui reprenait les exercices de l’Olympiade de 2015.

Une excellente performance

Ses camarades voient en elle une fille de caractère calme et douce. Outre la biologie, Kim Ngân aime les disciplines scientifiques, comme la chimie et la physique. Avec sa passion pour les sciences naturelles et les études en général, Kim Ngân a enregistré des succès encourageants. Elle a toujours été une bonne élève, et ce depuis le début de sa scolarité. La biologie lui a permis de décrocher la médaille de bronze aux Olympiades des jeunes scientifiques de 2013 organisées en Inde. À noter que cette année là, Kim Ngân était l’une des rares lycéennes ayant pris part dans les trois disciplines : biologie, chimie et physique.

 

Kim Ngân (1er à gauche) et ses coéquipiers dans un circuit à la découverte de Hanoï. Photo : BT

«Je préfère la découverte, et je me pose souvent des questions concernant la biologie. Je me passionne chaque jour un peu plus pour la matière. Cette discipline est passée de +passion+ à +amour+, bien que je sois tout aussi forte en chimie», confie-t-elle.

«Pour devenir bon en biologie, l’aptitude, l’assiduité et la passion sont très importantes», analyse Kim Ngân. Chaque jour, en plus de ses heures au lycée, elle participe à un groupe de recherche en biologie dans une université de la capitale. Elle admire les scientifiques et les chercheurs en sciences fondamentales, car il s’agit selon elle des matières indispensables pour ensuite inventer des applications dans la vie quotidienne.

«Kim Ngân fait la fierté de la famille, se réjouit sa mère, Dào Thi Ngoc Yên. Quand elle étudie, elle cherche toujours à comprendre d’où vient le raisonnement, à quoi il sert, comment il fonctionne». La jeune fille a plus d’une corde à son arc : elle se montre tout aussi douée pour les langues étrangères. Elle est parfaitement bilingue en vietnamien et hongrois, et elle maîtrise aussi l’anglais, l’allemand et le français.

La jeune prodige se montre également tout aussi enjouée pour le Vietnam. «J’aime bien ce pays en forme de S, car c’est là d’où je suis originaire. J’y retourne une fois par an avec mes parents pour rendre visite à mes grands-parents, et prendre de leurs nouvelles», partage-t-elle.

Pendant leur séjour, les élèves et enseignants étrangers sélectionnés pour les IBO de 2016 ont eu l’opportunité de découvrir davantage la culture vietnamienne et la richesse de sa nature en marge des visites dans le village de céramique de Bat Tràng (en banlieue de Hanoï), au Musée d’ethnologie du Vietnam à Hanoï, à la baie de Ha Long dans la province de Quang Ninh (Nord) et au complexe d’écotourisme de Tràng An dans la province de Ninh Binh (Nord). Ils ont en outre pris part à des échanges culturels avec des élèves vietnamiens.

«Je suis très heureuse de présenter la vie au Vietnam et ses habitants à mes amis internationaux. Je suis fière de voir qu’ils sont époustouflés par la beauté de la baie de Ha Long», confie Kim Ngân.

Les quatre Vietnamiens médaillés

Les quatre élèves vietnamiens participant aux IBO 2016 ont brillé en remportant une médaille d’or, une d’argent et deux de bronze.

D’après le ministre de l’Éducation et de la Formation, Phùng Xuân Nha, le Vietnam est honoré d’accueillir ces Olympiades. Il s’agit, selon lui, d’une illustration vivante de la reconnaissance et de la confiance de la communauté internationale pour le développement de l’éducation vietnamienne.

«Les IBO 2016 offrent une occasion pour le Vietnam de renforcer la coopération et le partage d’expériences. C’est aussi un moyen d’encourager l’attachement aux études, notamment pour la biologie, tout en permettant d’élargir les relations et d’améliorer les capacités scientifiques de la communauté des biologistes dans le monde entier», a-t-il ajouté.

Le Vietnam a participé pour la première fois en 1996 à ces Olympiades. À ce jour, il y a remporté au total une médaille d’or, dix d’argent et 45 de bronze. -CVN/VNA